Les Groupes Sanguins : Junior Et Langereis Découverts

Les groupes sanguins : Junior et Langereis découverts

Nous savons qu'il existe les groupes sanguins A, B, O et AB ainsi que le système Rhésus, Kell, positif ou négatif. Mais saviez-vous qu'il existe en fait plus d'une trentaine de groupes déjà connus ? Aujourd'hui deux petits nouveaux viennent rallonger la liste : Junior et Langereis

Groupes sanguins : définition

Un groupe sanguin correspond à une classification du sang selon la présence ou non de substance antigéniques (protéines, glucides, glycoprotéines, glycolipides) à la surface des globules rouge ou autres types de cellules des différents tissus. Les déterminants antigéniques dits épitopes* caractérisent les divers phénotypes et ils sont génétiquement transmis.
C’est la combinaison de ces molécules, reconnues par les anticorps du système immunitaire, qui définit le groupe sanguin .

La découverte et l'étude des groupes sanguins a été très importante pour la transfusion sanguine et les greffes.

Le sang est un liquide qui forme un tissu que l'on peut facilement prélever sur un individu sain pour le transfuser à un individu malade. Même si le sang des deux personnes a une composition cellulaire identique, il existe une variabilité importante des divers éléments, ce qui rend impossible la transfusion entre certains groupes de personnes. Tous les individus n'ont pas un sang similaire, il y a des ressemblances bien sûr mais aussi beaucoup de différences.
On dit des personnes qui présentent une même caractéristique qu’elles appartiennent au même groupe sanguin.

Les groupes sanguins sont réunis en système comme ceux que nous connaissons bien, ABO, Rhésus ou encore Kell . Ce sont les groupes érythrocytaires, parmi les premiers à avoir été découverts. Le système ABO, le plus répandu est la découverte de Karl Landsteiner en 1900.

C'est grâce à la mise en lumière au système ABO que l'on a enfin compris pourquoi les transfusions sanguines réussissaient dans certains cas, et pas dans d'autres.


Pourquoi s'intéresser aux groupes sanguins ?

Les chercheurs travaillent continuellement sur les groupes sanguins et sur l'immunologie** en général.

Les antigènes sont des molécules qui donnent une identité à notre organisme, ce sont elles qui sont combattues par les anticorps lorsqu'elles sont étrangères.



Parmi les antigènes on trouve également des substances extérieures à l'organisme comme le pollen, la poussière, les aliments, médicaments, toutes ces substances que l'on peut considérer «allergènes» .
Les anticorps combattent les antigènes extérieurs dit «étrangers» en provoquant une agglutination***.
Ils sont fabriqués pour l'occasion mais sont également présents dans notre corps sous forme de système tel ABO. Parfois l'agglutination est dite «aidée» lorsqu'elle ne se fait pas immédiatement mais avec l'aide d'une technique artificielle. Avec ses travaux sur l'agglutination, Coombs a créé une antiglobuline**** qui permettra de découvrir un grand nombre d'anticorps et de groupes sanguins.

Ces recherches ont été très importantes, Landersteiner a démontré que parfois le mélange de sang provoque une agglutination, parfois non. Nous savons que les deux individus transfusés doivent avoir un sang compatible.

Aujourd'hui, bien que les systèmes ABO  et Rhésus soient les plus répandus, nous savons qu'il en existe beaucoup d'autres. L'existence de ces groupes est à l'origine des rejets de greffe, des difficultés lors des transfusions sanguines, et même des incompatibilités entre une mère et l'enfant qu'elle porte. Ces différents phénomènes sont liés aux réactions immunitaires de l’organisme.
Si ce dernier ne reconnaît pas une molécule ou un corps étranger, il va tout faire pour l’éliminer.

Il est donc important de découvrir et connaître tous les groupes sanguins qui peuvent exister afin de soigner n'importe qui.

Junior et Langereis

C'est dans la revue Nature Genetics que nous apprenons la découverte de deux nouveaux groupes sanguins, prénommés Junior et Langereis.
Ils viennent s'ajouter à la trentaine de groupes existants et peu connus, Lutheran, Duffy, Lewis, Cartwright, Landersteiner-Wiener, Hh, Kx et j'en passe.

L'étude de deux protéines transporteurs (ABCB6 et ABCG2), qui permettent à certaines substances de passer à travers la membrane plasmique, et le constat de la présence d’anticorps qui leur étaient spécifiques dans des échantillons sanguins a entraîné la découverte de ces deux nouveaux groupes.
La purification des protéines a été faite par Lionel Artaud de l'Institut Français National de la Transfusion Sanguine à Paris. Elles ont ensuite été identifiées grâce à un spectromètre de masse***** à l'Université du Vermont .

Les protéines ABCB6 et ABCG2 sont responsables de certaines résistances dans les traitements médicamenteux anti cancer surtout chez les femmes. De nouveaux traitements vont pouvoir être mis au point, notamment pour le cancer du sein.

Junior et Langereis sont le fruit d'un travail acharné, un véritable progrès scientifique qui va permettre de soigner de nombreuses personnes. Ces groupes appartiennent à un système rare, ils concerneraient uniquement la population gitane d'Europe et la population japonaise.
Il semblerait tout de même que 50,000 japonais pourraient être Junior négatif et rencontrer des difficultés lors de transfusion, greffes ou des incompatibilités mère-foetus.

La découverte de Junior et Langereis est un enjeu important pour la science et la médecine. En outre, les chercheurs évoquent 10 à 15 groupes restant à identifier.

Notes


* Un épitope est une molécule qui peut être reconnue par un paratope pour déterminer si elle appartient au domaine du soi ou au domaine du non-soi. Un antigène est caractérisé par ses épitopes, si ils sont reconnus comme appartenant au non-soi alors il est lui-même immédiatement reconnu comme appartenant au non-soi. Cette reconnaissance épitope/paratope est donc à la base de la réponse immunitaire spécifique

** L'immunologie est la branche de la biologie qui s'occupe de l'étude du système immunitaire.

*** L'agglutination est l'agrégation, c'est-à-dire la réunion en amas, de particules support d'un antigène sous l'action d'anticorps spécifiques. Ces particules, (érythrocytes, germes, particules de latex...) portant l'antigène, se réunissent sous l'action de l'anticorps en amas visibles à l'œil nu.

**** L'antiglobuline est un anticorps dirigé contre une immunoglobuline. Utilisé comme réactif utilisé en laboratoire, il permet de mettre un anticorps en évidence. L'analyse permettant cette mise en évidence nommée à l'origine « réaction de Coombs » est maintenant appelée « test à l'antiglobuline ».

***** La spectrométrie de masse est une technique physique d'analyse permettant de détecter et d'identifier des molécules d’intérêt par mesure de leur masse, et de caractériser leur structure chimique.
Son principe réside dans la séparation en phase gazeuse de molécules chargées (ions) en fonction de leur rapport masse/charge (m/z).

Plus d'information :

Visitez le site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_sanguin

Tag : Groupes Sanguins, Nouveaux groupes sanguins,Junior et Langereis, Junior, Langereis, Découvertes scientifiques



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis