5 Vérités Sur Les Groupes Sanguins

5 vérités sur les groupes sanguins

Il est important de connaître son groupe sanguin avant de recevoir une transfusion sanguine ou d'être enceinte, pour des questions de compatibilité. Mais on prête aux groupes sanguins bien d'autres propriétés : ils influenceraient notre régime alimentaire, nos prédispositions à certaines maladies et même notre personnalité ! Pour démêler le vrai du faux, voici 5 vérités parfois méconnues sur les groupes sanguins.

Il n'y en a pas 4 mais 33 !

On distingue généralement 4 groupes sanguins majeurs : A, B, AB et O pouvant être Rh- ou Rh+.

Même si les systèmes ABO et Rh sont les plus connus, il y a officiellement 33 systèmes comptant 339 antigènes de groupe sanguin.

Certains sont très rares, ce qui peut causer des difficultés en cas de transfusion.

Ce n'est pas un test de paternité

Le groupe sanguin d'un enfant et de ses parents ne permet pas de déterminer la paternité.

Certes, le groupe sanguin de l'enfant dépend des gènes transmis par les parents.

Mais les gènes A et B sont dominants par rapport au gène O et on peut porter le gène O sans qu'il s'exprime (les gènes AO donnent le groupe A et BO le groupe B).

Comme on ne connaît pas les gènes de ses parents, les groupes sanguins ne sont pas un test de paternité fiable.

Il n'y a pas de lien avec l'alimentation

Aucune preuve scientifique n'a confirmé l'efficacité du fameux régime groupe sanguin ...

Contrairement à ce qu'affirme le naturopathe américain Peter J. D'Adamo (par exemple dans son livre 4 groupes sanguins 4 régimes), les groupes sanguins ne déterminent pas un type d'alimentation.

Il n'y a pas de lien avec la personnalité

Dans les années 1960, suite aux travaux de la psychologue Léone Bourdel, on a parfois associé un groupe sanguin à un tempérament.

Cette théorie a connu un grand succès au Japon : aujourd'hui encore, pour les Japonais, les groupes sanguins sont aussi importants, voire plus, que les signes du zodiaque !

Là encore, il n'y a aucune preuve scientifique confirmant un lien entre les groupes sanguins et la personnalité des individus.

Il prédispose à certaines maladies

En revanche, il est exact que notre groupe sanguin nous prédispose à développer certaines maladies.

Il a par exemple été prouvé qu'appartenir au groupe O augmente de 20 à 30% le risque de développer un ulcère à l'estomac.

En effet, chez ces personnes, le sucre présent à la surface des globules rouges lie la bactérie Helicobacter pylori qui favorise cette pathologie.

Plus d'information :

Tag : groupes sanguins, les groupes sanguins, groupe sanguin, régime groupes sanguins, groupe sanguin et alimentation, groupe sanguin et personnalité, gènes et groupe sanguin, groupe sanguin et maladies



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis