Louis Daguerre : L'un Des Inventeurs De La Photographie

Louis Daguerre : l'un des inventeurs de la photographie

Louis Daguerre est resté dans l’histoire comme l’un des pionniers de la photographie pour avoir inventé le daguerréotype. Ce procédé photographique fut le premier à offrir des images permanentes et à pouvoir être exploité commercialement.

Présentation

Louis Jacques Mandé Daguerre, plus connu en France sous le nom de Louis Daguerre (1787-1851), a marqué l’histoire de la photographie en inventant un procédé appelé daguerréotype.

Cet artiste français, qui fut d'abord peintre et décorateur de théâtre, est considéré comme l’un des inventeurs de la photographie pour avoir réussi à développer et fixer les premières images.

De la peinture à la photographie

Louis Daguerre se consacra d'abord à la peinture de décors et inventa, avec son associé Charles Marie Bouton, un procédé en trompe-l’œil appelé diorama.
Il s'agissait d’immenses toiles translucides peintes en trompe-l'œil et animées par des effets d'éclairage variés, pour créer l’illusion du jour et de la nuit ou de différentes conditions climatiques.

Sa rencontre avec Joseph Nicéphore Niépce en 1827 va orienter Daguerre vers des recherches sur la capture des images.
En 1829, les deux inventeurs signent un contrat d'association afin d'améliorer le procédé photographique de Niépce.
Louis Daguerre commence alors des recherches en chimie et utilise l'iode comme agent sensibilisateur sur une plaque de cuivre recouverte d'une couche d'argent.

L’invention du daguerréotype

Après la mort de Niépce, en 1833, Daguerre poursuit ses recherches sur les propriétés photochimiques de l'iode.
En 1835, il découvre que la vapeur de mercure peut être utilisée comme révélateur de l'image, ce qui permet de raccourcir le temps de pose (de plusieurs heures à quelques dizaines de minutes seulement)
En 1837, il réussit à fixer les images avec de l'eau chaude saturée de sel marin : le daguerréotype était né.

Daguerre présente son invention à l'Académie française des sciences le 9 janvier 1839 et le brevet est acquis par le gouvernement français le 19 août 1839.

Un procédé innovant

Le daguerréotype est un procédé photographique qui permet d’obtenir une image sans négatif, en l’exposant directement sur une surface en argent dépoli.
Il ne permet aucune reproduction de l'image.

L’invention de Louis Daguerre n'est pas le premier procédé photographique.
Cependant, il est l'un des premiers procédés à afficher une image de façon permanente (avec les procédés antérieurs, les images disparaissaient rapidement quand elles étaient exposées à la lumière).
Ce procédé photographique fut donc le premier à être utilisé commercialement.

La daguerréotypie utilise une plaque de cuivre recouverte d'une couche d'argent et sensibilisée à la lumière par des vapeurs d'iode.
Le temps d'exposition à la lumière est d'environ vingt à trente minutes pour que la plaque enregistre une image latente.
Le développement de l'image est ensuite effectué grâce à de la vapeur de mercure, en plaçant la plaque au-dessus d'un récipient de mercure légèrement chauffé (75 °C).
Enfin, il faut fixer l'image, c'est-à-dire la rendre permanente, en plongeant la plaque dans une solution d'hyposulfite de soude.

Succès et déclin de la daguerréotypie

Le procédé inventé par Daguerre suscita un engouement immédiat et se répandit en Europe, aux Etats-Unis et dans le monde entier dès les années 40.

Cependant, son immense succès ne dura qu’une dizaine d'années face à la concurrence d'autres procédés moins complexes : l'ambrotype (1854) offrant une image positive sur verre avec un fond noir, le ferrotype, une image sur étain, ou encore la photographie à l'albumine.

A la différence des photographies sur film et sur papier, un daguerréotype peut durer pour toujours s’il est bien protégé.
Aujourd'hui, les daguerréotypes sont des objets de collection très recherchés, dont certains sont considérés comme de véritables chefs-d’œuvre.

Plus d'information :

Tag : Louis Daguerre, Daguerre, daguerréotype, daguerréotypie, invention photographie, Niépce



Avis

  • Très bon article Félécitation

    16 octobre 2012

  • un article resumé mais interessant,bon

    18 novembre 2011

  • Merci pour ce document qui me rappelle mon "Père" qui de par son côté "Géo-trouvetout "adorait faire des photos et des films amateurs et aussi nous faire aussi partager son "savoir". Merci encore .

    18 novembre 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis