Lore Krüger, Une Photographe En Exil : Une Exposition à Paris

Le musée d'art et d'histoire du judaïsme (MAHJ) présente actuellement l'exposition "Lore Krüger une photographe en exil, 1934-1944". Cette expo est l'occasion de découvrir le travail photographique longtemps méconnu d'une jeune femme juive allemande engagée, jetée sur les routes de l'exil.

Une femme en exil

En Allemagne, Lore Krüger (1914-2009) est connue pour ses traductions de littérature anglo-saxonne. Mais cette juive allemande a aussi pratiqué la photographie, entre 1934 et 1944, quand elle était en exil.

Lore n'a que dix-neuf ans lors de la prise de pouvoir de Hitler en 1933. Contrainte à s'exiler, c'est à Londres, puis en Espagne et en France qu'elle développe son oeil de photographe.

Elle s'installe d'abord à Paris pour suivre l'enseignement de Florence Henri et pratique le portrait, la nature morte ainsi que le reportage.

En 1940, elle est internée dans le camp de Gurs, mais elle parvient à fuir jusqu'à New York. Elle y ouvrira un atelier de portrait et participera à une revue antifasciste.

Le MAHJ a eu la bonne idée de regrouper les photos de l'artiste en fonction des villes (Majorque, Paris, New York) où elle les a prises, retraçant ainsi les étapes de son exil et soulignant l'évolution de son travail.

En 1946, Lore Krüger retourne vivre à Berlin-Est et abandonne la photographie pour des raisons de santé.

Un talent longtemps méconnu

Longtemps restés au fond d'une valise, les quelque cent tirages originaux présentés au MAHJ sont tout ce qui reste du travail de Lore Krüger.

Après la "Valise mexicaine" de Robert Capa en 2013, le musée d'Art et d'Histoire du judaïsme nous ouvre une nouvelle malle au trésor...

Cet ensemble de tirages d'époque a été découvert en 2008 par deux jeunes chercheuses berlinoises, Cornelia Bästlein et Irja Krätke. Après avoir été montrées en 2015 à Berlin puis à Magdebourg (la ville natale de l'artiste), ces images sont présentées pour la première fois à Paris.

En une dizaine d'années seulement, Lore Krüger a réalisé des scènes de rue, des portraits, des reportages d'une grande humanité et des natures mortes d'avant-garde.

Son oeuvre témoigne d'une maîtrise rare et d'une intensité extrême, tout comme sa vie. Ne manquez pas ce bel hommage à une artiste talentueuse et engagée !

Si son parcours vous intéresse, sachez que l'artiste a raconté sa vie dans une autobiographie, publiée peu après sa mort en 2009.

Infos pratiques

L'exposition "Lore Krüger, une photographe en exil, 1934-1944" est à découvrir au Musée d'Art et d'Histoire du judaïsme jusqu'au 17 juillet 2016.

Adresse
Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
71 rue du Temple
75003 PARIS

Métro : Rambuteau (ligne 11)

Horaires
• Ouvert tous les jours, sauf le samedi : de 11h à 18h
• Nocturne le mercredi jusqu'à 21h
• Le dimanche : de 10h à 19h
• Jours fériés : de 11h à 19h

Tarifs
• Plein tarif : 7 €
• Tarif réduit : 4,50 €
• Gratuit pour les moins de 18 ans

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.mahj.org/fr/

Tag : Lore Krüger, lore krüger, lore kruger, lore kruger une photographe en exil, exposition lore kruger, lore kruger exposition, lore krüger exposition, musée d'art et d'histoire du judaïsme, expo photo paris , Krüger, photographe, Paris, Judaïsme, 1934, 1944, photographie, New York, juive allemande, musée, Berlin-Est, Santé, mexicaine, Robert CAPA, berlinoises, Berlin, Magdebourg, natures mortes, avant-garde, autobiographie, 17 juillet, ligne 11, 1946, Majorque, antifasciste, Allemagne, 1914, littérature, anglo-saxonne, Hitler, 1933, Londres, Espagne, France, nature morte, 1940, camp de Gurs, Nocturne,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis