Ampli : Présentation Et Fonctionnement

Ampli : présentation et fonctionnement

L'amplificateur audio ou ampli est un élément important dans une chaîne Hi-fi car il influe sensiblement le rendu sonore final de l’appareil. Voici une présentation du fonctionnement de ce dispositif, dont il existe différents types, à tubes, à transistors ou numériques.

Présentation

Un amplificateur audio ou ampli est un amplificateur électronique destiné à amplifier les signaux audio de faible puissance dans le but d’alimenter une enceinte.

Les signaux audio en question peuvent provenir d'un dispositif de capture (comme un microphone ou un instrument de musique) ou de stockage (un lecteur CD par exemple).

Comme tout amplificateur électronique, ce dispositif sert à augmenter la tension et/ou l’intensité d’un signal électrique.
Pour augmenter la puissance électrique du signal d’entrée, il utilise un ou plusieurs transistors ou tubes électroniques.

Fonctionnement

Le principe de fonctionnement d’un ampli audio peut se schématiser ainsi :
- une alimentation fournit des tensions symétriques en courant continu
- les courants sont modulés à l'image de l'entrée audio par les préamplificateurs éventuels et les étages de sortie (aussi appelés "étages de gain")
- le signal amplifié est envoyé.

Alimentation

On distingue deux grands types d'alimentations : les alimentations "classiques" et les alimentations à découpage.

L'alimentation classique utilise un transformateur pour abaisser la tension du réseau (220 V) à une valeur plus faible.
A la sortie du transformateur, la tension alternative est redressée (en tension continue) par des diodes et filtrée par des condensateurs.

Une alimentation à découpage modifie la fréquence du secteur (50 Hz) en une fréquence beaucoup plus élevée, de l’ordre de 80 kHz.
Avec une fréquence aussi élevée, un transformateur de petite taille suffit à alimenter un ampli de forte puissance.

Préamplificateurs

Un ampli fonctionne généralement "à gain fixe", c’est-à-dire avec un rapport d'amplification constant entre le signal d'entrée et le signal de sortie.
Le niveau du signal d'entrée doit donc être ajusté par un ou plusieurs étages préamplificateurs.
Ces étages permettent d'ajuster le niveau sonore du signal (c’est-à-dire son volume) avant son amplification.

Certains préamplificateurs permettent également d'autres réglages :
- la balance qui gère l'équilibre du niveau sonore entre les canaux gauche et droit
- les réglages de tonalité qui permettent d'augmenter ou d'atténuer le niveau sonore dans le grave et dans l'aigu
- le filtre "physiologique" ou "Loudness" qui augmente à la fois le niveau dans le grave et dans l'aigu.

Unité de puissance

L’unité de puissance a pour fonction de fournir suffisamment de puissance au signal audio provenant de la source (lecteur CD, tuner) pour alimenter des enceintes acoustiques.

Elle est constituée "d’étages de gain" (étages à tubes, à transistors ou numériques) qui transmettent au signal audio l'énergie fournie par le circuit d'alimentation de l’ampli.

Les amplificateurs numériques traitent un signal audio numérique, c’est-à-dire composé uniquement de 1 et de 0.
Dans ce type d’amplis, les transistors travaillent en mode de commutation ou sont remplacés par une sorte d’interrupteur extrêmement rapide (effectuant plusieurs millions de changements d'état par seconde).

Plus d'information :

Tag : ampli, ampli audio, ampli hifi, fonctionnement ampli, ampli numérique



Avis

  • Il manque un schéma détaillé

    22 septembre 2009

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis