Le Semoir : Présentation Et Fonctionnement

L’invention du semoir au début du XVIIIème siècle a permis d’améliorer la technique de semis et donc les rendements agricoles. Nous vous proposons de découvrir l’histoire et le fonctionnement de cette machine agricole que l’on attelle sur les motoculteurs et les tracteurs.

Présentation

Comme son nom l’indique, un semoir est une machine agricole servant à réaliser les semis de graines (même si l’on emploie parfois ce nom pour désigner les épandeurs à engrais).

Cette machine a été inventée en 1701 par l’agronome anglais Jethro Tull, qui fait figure de pionnier de l’agriculture moderne.

Il existe deux principaux types de semoirs : les semoirs manuels et les semoirs attelés pour motoculteurs et tracteurs.

Une invention révolutionnaire

L’invention du semoir a révolutionné les Travaux de semis et a permis d’augmenter considérablement les rendements.

Avant l’apparition de ce système mécanique, les graines étaient répandues sur le sol à la main et ne germaient qu’à la surface.
La machine inventée par Jethro Tull a nettement amélioré cette opération agricole en permettant de creuser un trou à une profondeur spécifique, d’y déposer une graine et de recouvrir le tout.

Ce premier modèle de semoir pouvait traiter trois rangées à la fois et a donc entraîné une augmentation immédiate du taux de germination et une augmentation des récoltes (pouvant aller jusqu'à 800%).

Principe de fonctionnement

Un semoir permet de semer les graines en lignes régulièrement espacées, à une profondeur réglable et avec une certaine densité, régulée par des organes de distribution.

Cette machine est composée d'une trémie dans laquelle se trouvent les graines, d'un système de transfert et de distribution et d'organes de mise en terre.
Ces derniers sont constitués soit par de petits socs, soit par des disques.

Les semoirs peuvent également comporter des organes de jalonnement qui permettent de repérer les sillons ensemencés.

Les semoirs actuels offrent de nombreux réglages : réglage de la profondeur, réglage de la densité de semis et de l'espacement entre deux graines.
Par ailleurs, on trouve dans le commerce une large gamme de contrôleurs de semis destinés à contrôler la chute des graines, le niveau de graines dans les trémies ou la distance entre les graines.

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter le site du constructeur Ebra qui est spécialisé dans les semoirs mécaniques de précision pour le maraîchage et l'agriculture.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ebra-semoir.fr/

Tag : semoir, invention semoir, fonctionnement semoir, semoirs, Ebra

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis