Soigneur Animalier : Métier Et Formation

Soigneur animalier : métier et formation

Pour de nombreux enfants qui aiment les animaux, le poste de soigneur animalier est un métier de rêve. Ce professionnel au service des animaux sauvages ou familiers peut exercer dans un zoo, un parc animalier ou une animalerie.

En quoi consiste ce métier ?

Le métier de soigneur animalier permet de concrétiser un rêve d’enfant, celui de s’occuper d’animaux y compris d’espèces exotiques comme les lions, les éléphants ou les dauphins.

Le rôle du soigneur consiste principalement à nourrir les animaux et nettoyer leur lieu de vie (cage, enclos ou bassin), en respectant les normes d'hygiène et de sécurité. Il assure le suivi des reproductions, des naissances et des décès, ainsi que la gestion des stocks et les commandes d'aliments, de médicaments et de matériels.

Le soigneur assiste aussi le vétérinaire dans son travail en se chargeant des soins mineurs : pesée, suivi de la santé, vaccination, observation des animaux et détection des problèmes de santé…

Où peut-on l'exercer ?

Un soigneur animalier peut travailler dans un zoo public ou privé, un parc naturel, une réserve de chasse mais aussi dans un refuge, une animalerie ou une clinique vétérinaire.

Dans un zoo, les soigneurs débutants doivent faire leurs preuves dans différents services avant d'être affectés à un poste stable.

Ils peuvent être chargés de l'accueil du public et de l’organisation de visites guidées et d’animations en lien avec les animaux.

Quelles sont les qualités requises ?

Pour devenir soigneur animalier, il faut bien sûr être un passionné d'animaux. Mais il faut aussi avoir une bonne résistance physique et ne pas être rebuté par les tâches de nettoyage !

Les soigneurs doivent être capables de travailler en extérieur par tous les temps et de porter des charges parfois lourdes. Ils savent utiliser les outils agricoles et le matériel de soins et de capture.

Ils doivent savoir travailler en équipe et faire preuve de patience et de disponibilité vis-à-vis des animaux. Quand ils s’occupent d'animaux sauvages, une bonne dose de sang-froid et de concentration est également nécessaire.

Dans un zoo, le soigneur doit être vigilant pour assurer la sécurité des animaux et des visiteurs. Il doit aussi accepter de travailler pendant les vacances, les week-ends et les jours fériés et de prendre ses congés à d’autres périodes.

Quelle formation suivre ?

Dans ce métier, il y a beaucoup de candidats mais peu d’élus : seules cinq à six personnes par an sont recrutées.

Dans les zoos d'Etat, rattachés au Muséum national d'histoire naturelle, le recrutement se fait sur concours, au niveau CAP. Le concours est ouvert aux candidats âgés de 18 à 45 ans. Les postes à pourvoir sont peu nombreux (1 poste tous les 2 ans environ).

Il n’y a pas de niveau minimum requis pour postuler au concours. Mais, pour mettre toutes les chances de son côté, il est nécessaire de posséder une certaine expérience dans le domaine. Il est également possible de suivre l’une des 3 formations existant en France :
• à la maison familiale rurale La Charmelière à Carquefou (44) : http://www.mfr-carquefou.com/
• au CFAA (centre de formation par apprentissage agricole) du Lot à Gramat (46) : http://www.formation-lot.fr/
• au CFPPA (centre de formation professionnelle et de promotion agricole) à Vendôme (41) : http://www.cfppa41.fr/

A noter : avec de l’expérience et une formation complémentaire, un soigneur animalier peut devenir chef soigneur dans un zoo, responsable animalier dans un parc privé, auxiliaire vétérinaire ou encore vendeur en animalerie.
Les soigneurs des zoos gérés par les communes ont le statut d'employés municipaux.

Plus d'information :

Tag : soigneur animalier, formation soigneur animalier, soigneur zoo, soigneur animalier zoo, soigneur animaux, devenir soigneur animalier, soigneur animalier Carquefou



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis