Solution Riposte : L'escrime Pour Lutter Contre Le Cancer Du Sein

Solution Riposte : l'escrime pour lutter contre le cancer du sein

Créée en 2014 par une anesthésiste également passionnée d'escrime, l'association Solution Riposte encourage la pratique de l'escrime chez les femmes opérées d'un cancer du sein. L'objectif : aider les patientes à refaire certains mouvements rendus difficiles par l'opération, à se réconcilier avec leur corps et à gagner le combat contre le cancer.

Une intuition géniale

Lutter contre contre le cancer du sein et ses récidives à coups de sabre. Telle est l'idée géniale qu'a eue le Dr Dominique Hornus-Dragne pour aider ses patientes à reprendre une activité physique et à mieux supporter les suites de leur opération.

Après un cancer du sein, une pratique sportive réduit de 35% le risque de récidive mais, pour les patientes, les regards sur leurs cicatrices sont difficiles à supporter dans les clubs de gym ou à la piscine.

C'est pourquoi Dominique Hornus-Dragne, médecin anesthésiste dans une clinique toulousaine et passionnée d'escrime, a eu l'idée de leur proposer ce sport dont la tenue masque les formes. Après des premiers essais concluants, elle a fondé en 2014 l'association Solution Riposte.

Les bienfaits de l'escrime

Après l'ablation d'un sein, les douleurs empêchent les mouvements de l'épaule, le haut du corps se replie et se fige. L'image de soi est bien sûr affectée.

Pour les patientes qui ont subi ce type d'opération, la pratique de l'escrime présente de multiples avantages :
- la tenue d'escrime camoufle la silhouette
- les gestes de l'escrime (se mettre en garde et en réflexe) consistent à faire précisément les mouvements amples que les patientes opérées doivent réapprendre en kinésithérapie postopératoire
- cette discipline est tout un symbole puisqu'on y apprend à parer et à riposter face aux attaques
- ce sport développe la combativité
- sa pratique en groupe est ludique et conviviale.

L'association Solution Riposte propose des cours collectifs et des leçons individuelles encadrés par des Maîtres d'Armes spécialement formés. Ces cours s'adressent aux femmes qu'elles soient ou non en cours de traitement.

Des cours adaptés

L'association Solution Riposte a mis au point une méthode d'escrime adaptée aux patientes atteintes au sein, afin de les encourager à mobiliser leur bras de façon inconsciente.

Pour concrétiser sa première intuition, Dominique Hornus-Dragne s'est associée avec deux chirurgiens, un kiné, un médecin du sport et un maître d'armes. Ensemble, ils ont élaboré une technique adaptée et ont initié les premières patientes au sabre en 2010 pour vérifier l'efficacité de leur méthode.

Dès 2011, la Fédération nationale d'escrime a mis en place une formation pour les maîtres d'armes souhaitant rejoindre l'association. En trois ans, 70 maîtres d'armes ont été formés et une centaines d'escrimeuses ont pu profiter de leurs cours, en complément de leur rééducation et avec l'aval du milieu médical.

Aujourd'hui, ces formations se poursuivent et des sections devraient s'ouvrir un peu partout en France (dont une dans le club clichois de Laura Flessel).

A noter : Dominique Hornus-Dragne a reçu le prix Femmes Version Femina en 2014. Ce prix d'un montant de 10.000€ va permettre l'ouverture d'une salle d'armes dans un quartier sensible.

Plus d'information :

Visitez le site : http://solutionriposte.monsite-orange.fr/

Tag : Solution Riposte, solution riposte, association solution riposte, association riposte, cancer du sein, escrime, escrime après un cancer du sein, escrime et cancer du sein, sport après cancer, sport post cancer , escrime, cancer, Dominique, Sport, sabre, intuition, maîtres d'armes, Laura Flessel, France, maître d'armes, médecin, chirurgiens, kinésithérapie, réflexe, ablation, anesthésiste, toulousaine, médecin anesthésiste, Piscine, activité physique, salle d'armes,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis