Cours De Langues : Quel Est Le Meilleur âge Pour Apprendre Une Langue étrangère ?

Cours de langues : quel est le meilleur âge pour apprendre une langue étrangère ?Image ©Alexander Dummer

Les périodes de confinement que nous avons connues cette année vous ont peut-être donné envie d’apprendre l’anglais, le russe ou le chinois pour vous occuper et vous dépayser… Si vous vous êtes alors demandé si vous aviez encore l’âge d’apprendre une langue étrangère, sachez que la réponse à cette question est plus complexe qu’il n’y paraît ! Voici quelques éléments de réponse, fournis par une étude du MIT sur le meilleur âge d’apprentissage d’une seconde langue.

Mieux vaut apprendre enfant pour devenir bilingue

Déterminer quel est le meilleur âge pour apprendre une langue étrangère est une question qui intéresse depuis longtemps la science.

Une étude réalisée par le MIT en 2018 apporte des éléments de réponse intéressants à cette interrogation. En fait, tout dépend de vos objectifs d’apprentissage.

Si vous voulez devenir bilingue, mieux vaut être exposé à une seconde langue dès votre enfance.

Cette étude intitulée A critical period for second language acquisition: Evidence from 2/3 million English speakers révèle en effet qu’il est presque impossible d’atteindre des compétences semblables à celles d’un locuteur natif à moins de commencer à apprendre une nouvelle langue avant l’âge de 10 ans !

"Si vous voulez avoir une connaissance et une maîtrise de la grammaire anglaise de type natif, vous devez commencer vers l’âge de 10 ans. Nous ne voyons pas beaucoup de différence entre les gens qui commencent à la naissance et ceux qui commencent à 10 ans, mais nous commençons à voir un déclin après 10 ans", explique Joshua Hartshorne, professeur adjoint de psychologie au Boston College, qui a mené cette étude en post-doctorat au MIT.

Les jeunes ont plus de facilités jusqu’à 18 ans

Cette étude du MIT (basée sur un test de grammaire auquel ont répondu près de 670.000 personnes) a également montré que les enfants ont une capacité accrue à apprendre une nouvelle langue jusqu’à 17 ou 18 ans.

En réunissant et en analysant l’ensemble de données le plus important que quiconque ait jamais constitué sur les capacités d’apprentissage des langues, les chercheurs du MIT n’ont fait que confirmer les conclusions d’autres études.

En effet, plusieurs études attestaient déjà que, dans le cas de l'apprentissage d'une seconde langue en situation naturelle, les plus jeunes s'en sortent mieux, notamment en prononciation et en grammaire.

Chez les immigrés, on a souvent pu constater que les personnes arrivées dans le pays à un âge plus avancé ont plus de difficultés à apprendre une nouvelle langue.

Pourquoi ces difficultés croissantes avec l'âge ? Avec le temps, notre cerveau deviendrait moins "plastique". Il serait aussi plus fortement imprégné par notre langue maternelle, ce qui rendrait plus compliqué la "restructuration" linguistique que suppose l’apprentissage d’une deuxième langue.

L’âge ne fait pas tout

Même si les auteurs de l’étude du MIT ont confirmé que la capacité d’apprentissage de la grammaire diminue après 17 ou 18 ans, cela ne doit pas vous décourager.

Dans l’apprentissage des langues, l’âge ne fait pas tout. Les conditions d’apprentissage et la motivation sont deux autres facteurs déterminants.

Dans le cas d’un apprentissage scolaire, l’effet de l'âge d'exposition n’est pas évident. "Tout ne dépend pas que de l'âge. Comptent aussi le temps d'exposition à la langue (forcément limité à l'école), la manière dont elle est enseignée et la motivation", explique Christophe Pallier, directeur de l'équipe Neuro-imagerie du langage au Centre Neuro Spin, à Saclay.

Ainsi, un adulte très motivé pour apprendre une langue étrangère (par exemple pour décrocher un poste) peut être plus efficace qu’un enfant "forcé" d'apprendre cette même langue à l'école.

Les adultes aussi ont des atouts

Finalement, existe-t-il vraiment un bon âge pour apprendre une langue étrangère ? Si vous voulez simplement vous débrouiller dans cette langue sans être bilingue la réponse est non !

À tout âge, notre cerveau peut mobiliser différentes ressources pour assimiler une langue étrangère :

=> de 0 à 3 ans, les bébés sont d’excellents observateurs et imitateurs, ce qui rend l’apprentissage d’une langue plus facile

=> chez les enfants et les ados, la plasticité cérébrale est encore forte, comme l’a montré l’étude du MIT citée plus haut

=> à l’âge adulte, d’autres facteurs favorisent l’apprentissage : la motivation (professionnelle ou plus personnelle), une meilleure méthodologie (surtout si l’on a déjà appris d’autres langues et qu’on peut établir des parallèles) et la possibilité de pratiquer en immersion (lors de séjours touristiques ou professionnels).

Même après 60 ans, il n’est pas trop tard pour apprendre une langue étrangère ! C’est même bénéfique car cela permet d’élargir ses horizons, de rencontrer de nouvelles personnes et de garder son cerveau en pleine forme …

Des études ont montré que l’apprentissage des langues a un rôle préventif contre l’apparition de la maladie d'Alzheimer et ce quel que soit l’âge auquel on commence.

Plus d'information :

Tag : apprendre une langue étrangère, meilleur âge pour apprendre une langue étrangère, meilleur age pour apprendre une langue étrangère, apprendre une langue étrangère adulte, apprendre une langue étrangère senior , langue, apprentissage, MIT, cerveau, grammaire, seconde, école, Saclay, AIT, plasticité cérébrale, plastique, langue maternelle, linguistique, langage, forcé, spin, Neuro, test, Anglais, russe, Chinois, 2018, EVIDENCE, locuteur, grammaire anglaise, psychologie, Boston College, Méné, post-doctorat, maladie d'Alzheimer,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis