Le Nikkei : L'indice Phare De La Bourse De Tokyo

Le Nikkei : l'indice phare de la bourse de Tokyo

Le Nikkei ou Nikkei 225 est le principal indice boursier de la bourse de Tokyo. Composé de 225 grandes sociétés japonaises, il est l’indicateur le plus utilisé pour décrire la santé du marché japonais. Voici l’histoire et le mode de calcul de cet indice.

Présentation

Le Nikkei, aussi appelé Nikkei 225, est le principal indice de la bourse de Tokyo ou TSE.

Comme son nom l’indique, cet indice est composé de 225 sociétés regroupées en secteurs.

Parmi ces valeurs phare, on retrouve notamment les grands noms du secteur automobile japonais comme Nissan, Suzuki, Mitsubishi, Honda ou Toyota mais aussi des sociétés de secteurs très divers (technologie, cosmétiques, alimentation, chimie) :
• Sony
• Toshiba
• Fujifilm
• Canon
• Nikon
• Olympus
• Casio
• Shiseido

L'origine du Nikkei

Dès l’origine, la bourse de Tokyo a choisi d'adopter le mode de calcul du Dow Jones. Un premier indice a ainsi été créé le 16 mai 1949 sur le modèle américain.

Le 7 septembre 1950, le Tokyo Stock Exchange commence la diffusion de cet indice moyen des prix. En juillet 1969, le TSE annonce la fin de cet indice car il souhaite le remplacer par le Tokyo Stock Index, pondéré par les capitalisations.

Cependant, le journal Nihon Keizai Shimbun, qui est le plus important quotidien des affaires au Japon, poursuit le calcul du premier indice. Dès lors, cet indicateur est baptisé "Nikkei" (abréviation du nom du journal).

Depuis le 1er juillet 1970, c’est un comité du Nihon Keizai Shimbun qui fait la sélection des 225 valeurs qui composent cet indice (de même que le Dow Jones est établi par le Wall Street Journal). Cet indice est aujourd’hui encore le plus utilisé pour décrire la santé du marché japonais.

Une histoire mouvementée

Depuis sa création, l'indice phare de la bourse de Tokyo a connu une histoire mouvementée.
Le Nikkei a enregistré son record historique le 29 décembre 1989 en clôturant à 38.915,87 points.

Mais les années 1990 ont vu cet indice chuter et passer à environ 15.000 points en 1992, suite à l'explosion de la bulle financière. Le plus bas historique a été atteint le 28 avril 2003, à 7.607,88 points.

Alors que l’indice clôturait fin 2005 à plus de 16.000 points, il atteignait en août 2009 10.388,09 points (son plus haut niveau depuis le 6 octobre 2008).

Le calcul du Nikkei

Le Nikkei 225 est calculé par une moyenne arithmétique des valeurs qui le composent, sans pondération par la capitalisation boursière des titres. En l'absence de pondération, la valeur qui pèse le plus dans l'indice japonais est celle dont le prix est le plus élevé.

En d’autres termes, le Nikkei 225 est le rapport entre :
- la somme des cours des 225 principales valeurs cotées sur le premier marché de la Bourse de Tokyo
- et un diviseur calculé pour tenir compte des regroupements d'actions, divisions du nominal, scissions d'entreprises...

Grâce à ce diviseur, l’indice est ajusté afin de réduire les effets de facteurs externes non liés directement au marché.

A noter : les professionnels utilisent également le Topix (ou Tokyo Price Index), un indice plus large (avec plus de 1.500 membres) calculé selon une moyenne pondérée par la capitalisation boursière.

Plus d'information :

Tag : Nikkei, Nikkei 225, indice Nikkei, bourse Nikkei, Nikkei Tokyo, calcul Nikkei, Topix



Avis

  • j'ai précisé que le plus bas avait été atteint le 24/2/2009 avec 7155 pts (voir Boursorama) et non " plus bas historique a été atteint le 28 avril 2003, à 7.607,88 points"

    30 décembre 2013

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis