La Couche D'ozone : Définition Et Enjeux

La couche d'ozone : définition et enjeux

Dans l’atmosphère, la plus grande quantité d’ozone se situe dans la stratosphère et constitue la fameuse "couche d'ozone". Par ailleurs, ce gaz peut aussi se former dans la couche basse de l’atmosphère où il est responsable d’une importante pollution de l’air.

Qu'est-ce que la couche d'ozone ?

L’ozone est une molécule composée de trois atomes d’oxygène (O3).
On appelle couche d'ozone la partie haute de l’atmosphère dans laquelle on trouve une assez grande concentration d’ozone (de l’ordre de un pour cent mille).

Cette "couche d'ozone" nous protège en absorbant une grande partie des rayonnements ultraviolets du soleil en particulier les UVC qui sont très nocifs pour les êtres vivants.
En revanche, elle laisse passer les UVA nécessaires à la photosynthèse et à la vie en général.

A noter : l’existence de cette couche d’ozone a été découverte en 1913 par Henri Buisson et Charles Fabry.

Les deux sortes d'ozone

Par ailleurs, on entend souvent parler de pollution à l’ozone. Ce problème touche régulièrement les grandes villes en été, quand il fait très chaud.

Il convient en effet de distinguer :
• le "bon ozone" ou "ozone stratosphérique" qui se situe très haut dans l’atmosphère entre 20 et 50 km d’altitude
• le "mauvais ozone" qui se forme dans la couche basse de l’atmosphère ou "troposphère" sous l’effet des gaz d’échappement des voitures.

L’ozone stratosphérique joue un rôle protecteur contre les UV, tandis que l’ozone que nous respirons peut être nocif à certaines concentrations.

Le trou dans la couche d'ozone

En 1985, les scientifiques tiraient la sonnette d’alarme sur l’apparition d’un "trou dans la couche d'ozone" au-dessus du continent antarctique. Plusieurs polluants sont à l’origine de ce problème, notamment les dérivés chlorés, les composés bromés et les oxydes d’azote.

Parmi les dérivés chlorés, les chlorofluorocarbures (CFC), inventés dans les années 1930, ont été pendant longtemps utilisés dans l’industrie du froid, dans les mousses synthétiques, dans les bombes aérosol comme gaz propulseur ou comme solvants.
Ils font aujourd’hui l’objet de nombreuses réglementations dans l’Union européenne et dans le monde, par exemple le Protocole de Montréal signé en 1987.

Pourtant, de nouveaux polluants menacent la couche d'ozone : les oxydes d'azote issus des gaz d’échappement des véhicules mais aussi des usines et des chauffages. Leur réduction est un enjeu d’autant plus important que ces gaz jouent aussi un rôle dans le réchauffement climatique.

Plus d'information :

Tag : couche d'ozone, la couche d'ozone, trou couche d'ozone, ozone, pollution à l'ozone



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis