Voiture : 5 Choses à Savoir Sur Le Nouveau Contrôle Technique

Voiture : 5 choses à savoir sur le nouveau contrôle technique

A partir du 20 mai 2018, le nouveau contrôle technique va entrer en vigueur en France pour harmoniser notre réglementation avec les standards des autres pays européens. A la fois plus strict et plus complet, il vise à renforcer la prévention et la sécurité routière. Voici 5 choses à savoir sur le contrôle technique de nouvelle génération.

1- Les contrôles seront plus complets

Contrairement à ce que l'on a pu entendre dire, le nombre de "points de contrôle" ne va pas fortement augmenter.

Les points de contrôle passeront de 123 à 133.

Dans le nouveau contrôle technique, c'est surtout le nombre de défaillances pouvant être relevées qui grimpe en flèche : 610 "défaillances" contre 410 "défauts" auparavant !

Cela représente une augmentation de 50% des défaillances possibles, avec pour objectif d'évaluer plus finement l'état des véhicules et d'exclure de la circulation les plus dangereux.

2- Il y aura désormais 3 types de défaillances

Le nouveau contrôle technique va permettre de déceler 3 types de défaillances :

=> Les défaillances mineures : il s'agit de 140 défaillances possibles, qui ne nécessitent pas de contre-visite.
Votre véhicule pourra continuer à rouler, car ces défaillances ne présentent pas de danger immédiat.
Le contrôle vous signalera seulement à titre préventif les points devant être réparés ou entretenus.

=> Les défaillances majeures, au nombre de 341, nécessitent une contre-visite.
Votre véhicule peut rouler, mais il est soumis à une contre-visite dans un délai de deux mois car il présente un danger possible.

=> Les défaillances critiques au nombre de 129, sont une troisième et nouvelle catégorie.
Le véhicule n'est autorisé à rouler que le jour du contrôle et la réparation doit être effectuée au plus vite (avec une contre-visite dans les deux mois).
En effet, ces défaillances compromettent la sécurité du véhicule (usure excessive des plaquettes de frein, essieu fêlé, absence de rétroviseurs, feux stops hors service…).
Si vous continuez à rouler dans ces conditions, vous encourez une amende de 135 euros (90 euros si paiement immédiat).

3- Le coût va probablement augmenter

De 40 minutes en moyenne aujourd'hui, le nouveau contrôle technique pourrait donc réclamer un peu plus d'une heure.  

Or, qui dit contrôle plus long dit contrôle plus cher.

Alors que le prix moyen est aujourd'hui de 65€, il faut s'attendre à une hausse d'environ 20%.

La contre-visite, souvent gratuite aujourd'hui, pourrait aussi devenir payante (entre 15 € et 30 €). 

4- La fréquence du contrôle restera la même

Comme avant, vous devrez réaliser le contrôle technique de votre véhicule :

=> au plus tard dans les six mois précédant le quatrième anniversaire d'un véhicule neuf

=> tous les deux ans pour les véhicules de plus de quatre ans

=> dans les six mois précédant la revente du véhicule, le cas échéant.

Attention : aucun rappel ou convocation ne vous est envoyée. C'est à vous de noter les dates du prochain contrôle ou de vous les faire rappeler par votre centre de contrôle (service gratuit).

5- Il est recommandé de faire un précontrôle

Le nouveau contrôle technique vise à éliminer les véhicules dangereux. Mais, comme il est plus pointilleux, il augmente la probabilité de trouver une défaillance sur votre véhicule, avec parfois l'obligation d'une contre-visite.

Pour ne pas voir la facture grimper ou avoir sa voiture immobilisée, mieux vaut prendre les devants !

Il est notamment conseillé de :
=> faire entretenir régulièrement sa voiture
=> vérifier certains points par soi-même comme le fonctionnement des feux ou l'état des pneus
=> effectuer un pré-contrôle auprès d'un professionnel avant la date limite

Si votre véhicule a besoin de certaines réparations, les faire avant le contrôle vous évitera l'immobilisation de votre voiture et le risque de surfacturation due à l'urgence. 

Plus d'information :

Tag : contrôle technique, nouveau contrôle technique, contrôle technique 2018, controle technique, controle technique 2018, controle technique nouveautés, controle technique plus cher



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis