L'exposition Sepik : Les Arts De Papouasie Nouvelle-guinée S'exposent à Paris

La prochaine exposition temporaire du Musée du Quai Branly va vous faire voyager à l'autre bout du monde. Elle est en effet consacrée aux arts de la vallée du Sepik en Papouasie Nouvelle-Guinée. Vous y découvrirez la grande diversité des cultures locales, dans une scénographie qui reproduit un village de la vallée du Sepik : dépaysement garanti !

Le Sepik, c'est quoi ?

L'exposition Sepik qui s'installera fin octobre au Musée du Quai Branly à Paris tient son nom du plus grand fleuve du nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Long de plus de 1100 kilomètres, le Sepik traverse le nord de cette l'île avant de se jeter dans l'océan Pacifique.

La vallée du Sepik est le siège d'un foisonnement de langues et de cultures. Les populations qui y vivent perpétuent des traditions millénaires.

Déjà au XIXe siècle, après la découverte de l'embouchure du fleuve par Eduard Dallman et le naturaliste Otto Finsch, les Européens avaient été fascinés par les oeuvres sepik, leur format et les symboles qu'elles portent.

Les habitants du Sepik évoluent en effet dans un monde où tout objet est susceptible d'être sculpté, gravé ou peint de figures ancestrales humaines ou animales.

Une exposition dépaysante

Riche de plus de 230 objets, l'exposition "Sepik" est le résultat de 35 ans de recherches et offre un bel aperçu de la culture et des arts locaux.

La scénographie de l'exposition reconstitue un village traditionnel de la rive du fleuve, où chaque quartier est contrôlé par un clan.

Dans ces clans, il existe des "ancêtres fondateurs" omniprésents dans les cérémonies rituelles comme dans les actes du quotidien.

Le parcours de l'exposition est le suivant :
- la traversée d'un village Sepik : découverte des espaces du village et des différents niveaux d'usage des objets
- la maison familiale et l'espace des femmes : c'est là que les femmes préparent les repas et confectionnent les objets
- la maison des hommes et le lieu d'initiation : conçu comme une métaphore du corps d'un ancêtre, c'est un lieu où les femmes n'ont pas le droit d'entrer
- l'ancêtre grand crocodile : chez les habitants du fleuve, chaque homme, chaque femme, chaque enfant peut se transformer en ancêtre.

Infos pratiques

L'exposition Sepik se tient du 27 octobre 2015 au 31 janvier 2016 au Musée du Quai Branly à Paris.

Adresse
Musée du Quai Branly - Galerie Jardin
37, quai Branly
75007 PARIS

Tél. : 01 56 61 70 00

Métro : Alma-Marceau

Horaires
• Ouvert mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h
• Ouvert jeudi, vendredi et samedi : de 11h à 21h

La billetterie ferme une heure avant la fermeture du musée.
Fermeture hebdomadaire le lundi (sauf pendant les vacances scolaires).

Tarifs
• Plein tarif : 9 €
• Tarif réduit : 7 €

Billet jumelé (collections permanentes et expositions temporaires)
• Plein tarif : 11 €
• Tarif réduit : 9 €

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.quaibranly.fr/

Tag : Sepik, sepik, exposition sepik, arts de papouasie nouvelle guinée, musée du quai branly, musee quai branly, exposition quai branly, exposition paris



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis