Borderline : Une Exposition De Philippe Pasqua à Monaco

Cet été, le Musée océanographique de Monaco accueille l'exposition monographique Borderline de Philippe Pasqua. Cet artiste plasticien français investit le musée avec des œuvres monumentales, pour la plupart créées sur mesure. Ces pièces XXL côtoient les collections permanentes, afin de faire naître un dialogue inédit et de sensibiliser les visiteurs à la préservation des océans.

Un artiste azuréen

Né à Grasse en 1965, Philippe Pasqua a d'abord pratiqué la peinture, avant de se tourner depuis quelques années vers la sculpture.

Il travaille des matériaux symboles de solidité, de pureté ou d'éternité et réalise des pièces monumentales pouvant mesurer jusqu'à 5 mètres de haut et 25 mètres de long !




Avec l'exposition Borderline, le Grassois associe pour la première fois son art à un message de sensibilisation.

Ce projet hors normes lui a demandé près de trois ans de travail pour réaliser des pièces XXL qui dialoguent avec les collections permanentes du Musée océanographique de Monaco.

Dans ce palais dédié à l'art et à la science, l'artiste s'est livré à un exercice de créativité sur un thème imposé, celui de la protection des océans.

Selon ses propres mots, cet exercice l'a forcé à "réfléchir différemment" et à créer des choses auxquelles il n'aurait pas pensé jusque-là.

Des oeuvres monumentales

Après Damien Hirst et Mark Dion, Philippe Pasqua investit les hauts volumes du Musée océanographique de Monaco avec des oeuvres tout aussi impressionnantes.

Pour confronter le public aux enjeux actuels de la protection de la biodiversité, l'artiste a dispersé dans le musée 12 pièces monumentales, dont 7 inédites.

Ses créations XXL côtoient les collections historiques du lieu, à l'intérieur et sur la terrasse panoramique du bâtiment centenaire.

Dès le parvis, les visiteurs du Musée océanographique de Monaco sont accueillis par deux sculptures frappantes.

Ces oeuvres aux dimensions très imposantes ont bien sûr entraîné des difficultés de mise en place, comme l'impressionnante et sombre Wheel of Time posée au milieu du salon d'honneur :




Mais cela en valait la peine car ces créations se fondent dans le décor, à tel point qu'on pourrait parfois imaginer qu'elles sont dans le musée depuis longtemps...

Une exposition engagée

Même si les oeuvres de Philippe Pasqua ont trouvé leur place au sein du Musée océanographique de Monaco, elles ont pour ambition de bousculer et d'interpeller les visiteurs.

Au-delà du simple dialogue artistique, l'un des objectifs de cette exposition est de susciter une prise de conscience quant à la nécessité de préserver l'environnement, et plus particulièrement les océans.

Robert Calcagno, Directeur général du Musée océanographique, explique : "Philippe Pasqua questionne, interpelle, dérange, mais jamais n'indiffère. Le détonateur idéal pour provoquer une prise de conscience en faveur de la vie marine et terrestre."

Quant à l'artiste, il décrypte le titre de l'exposition en ces termes : "Il me semble que nous ayons désormais atteint une limite, que nous soyons près de la rupture. Cette idée de rupture m'a inspiré le titre de l'exposition, Borderline."

Avec cette exposition, l'artiste a cherché à dénoncer la pression humaine sur les océans, les pollutions et la surexploitation des ressources.

Il a transformé une mâchoire en inox de mégalodon (l'ancêtre du requin) en immense miroir.

Il a mis en scène une tortue prise au piège dans des filets dérivants et a imaginé des centaines de méduses en verre pour dénoncer leur surpopulation, leurs prédateurs naturels comme le thon étant excessivement exploités.

Il a même façonné en inox un requin à la gueule béante, qu'il a suspendu comme un trophée sur le toit du musée :




"Une manière de dénoncer la tuerie abusive de ces poissons", explique l'artiste qui a pourtant l'habitude de laisser aux visiteurs toute latitude pour interpréter ses oeuvres.

Infos pratiques

L'exposition Borderline de Philippe Pasqua est à découvrir au Musée océanographique de Monaco jusqu'au 30 septembre 2017.

Adresse
Musée océanographique de Monaco
Avenue Saint-Martin
98000 MONACO

Tél : 377 93 15 36 00

Horaires
Le musée est ouvert tous les jours sauf pendant le grand prix de Formule 1 et le 25 décembre :
• Janvier / Février / Mars : de 10h à 18h
• Avril / Mai / Juin : de 10h à 19h
• Juillet / Août : de 9h30 à 20h
• Septembre : de 10h à 19h
• Octobre / Novembre / Décembre : de 10h à 18h

Tarifs
Le billet d'entrée du musée donne accès à l'exposition Borderline.

• Adultes : de 11 à 16 € selon période
• Enfants de 4 à 12 ans : de 5 à 8 €
• Jeunes de 13 à 18 ans et étudiants : de 7 à 12 €
• Personnes à mobilité réduite (adultes et enfants) : 7 €
• Gratuit pour les enfants de moins de 4 ans

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.oceano.mc/fr/expositions

Tag : Philippe Pasqua, borderline monaco, exposition borderline, philippe pasqua, philippe pasqua biographie, philippe pasqua 2017, philippe pasqua monaco, exposition philippe pasqua monaco, exposition monaco



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis