Le Base Jump, Un Sport Extrême

Le Base Jump, un sport extrême

Souvent considéré comme la discipline reine des sports extrêmes, le Base Jump est un sport spectaculaire et risqué dérivé du parachutisme. Il consiste à sauter du haut de falaises ou de bâtiments tels que des immeubles ou des ponts. On recense environ 200 pratiquants réguliers en France et plus de 8000 adeptes dans le monde.

Présentation

Le Base Jump est une discipline qui consiste à sauter en parachute du haut de supports fixes (éléments architecturaux ou falaises naturelles).

Le nom "Base" est un acronyme des mots anglais Building, Antenna, Span bridge and Earth cliff.
Le B.A.S.E Jump désigne donc le "saut du haut d'un immeuble, d'une antenne, d'un pont ou d’une falaise".

A noter : La pratique du saut en parachute depuis des falaises est aussi appelée paralpinisme.
Plus d’informations sur le site : http://www.paralpinisme.net/.

Les pionniers de cette discipline

Carl Boenish est considéré comme le père du Base Jump sportif pour avoir effectué des sauts depuis El Capitan en 1978.
En France, l’un des grands pionniers de cette discipline est Erich Beaud.

Dans les années 1980, il n'existait pas encore de fabricant de matériel : chaque Base jumper devait bricoler lui-même un parachute classique pour l'adapter à cette pratique.
La commercialisation des premiers parachutes de Base jump date du milieu des années 1990.

Un sport extrême

Le Base Jump est un sport extrême dont la pratique mêle de nombreuses autres disciplines comme la chute libre, le parapente, l’alpinisme et la voltige…
La hauteur des sauts peut aller de 50 mètres à plus de 1500 mètres, avec des temps de chute pouvant atteindre 1 minute 30.

Ce sport spectaculaire comporte des risques, dont le principal est de heurter l'objet duquel on vient de sauter, une fois le parachute ouvert.
La pratique de la chute libre classique est donc vivement recommandée avant de s’initier à ce sport, pour acquérir les bases techniques du parachutisme (bonne position du corps à l'ouverture et à l’atterrissage).

En pratique

En France, il n'existe ni école ni moniteurs de Base Jump. Quelques écoles ont été fondées à l’étranger et demandent en général un pré-requis d'environ 250 sauts d'avion.

Par ailleurs, certains sites sont interdits à cette pratique, notamment les propriétés privées, les monuments publics et les réserves naturelles.
En France, les sauts se pratiquent surtout en montagne.

Vous trouverez plus d’informations sur le site proposé en lien ci-dessous.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis