vous êtes ici : Accueil > Articles > Matériel et Consommables > Matériels Industriels > Matériel textile et habillement

La machine à coudre : histoire d'une invention

La machine à coudre, d'usage domestique ou industriel, est une invention qui a révolutionné le domaine de la confection en rendant le travail plus rapide et les vêtements moins chers. La généralisation de cette machine a notamment entraîné la suprématie du prêt-à-porter au détriment du sur mesure. Voici l’histoire de cette invention, des premières machines à coudre mécaniques aux modèles électroniques.

Partager

L'invention de la machine à coudre

La Première machine à coudre fonctionnelle a été inventée par le tailleur français Barthélemy Thimonnier (1793 - 1857), qui en déposa le brevet en 1830.

Celui-ci voulait mettre au point une machine capable de coudre mécaniquement. Il eut l’idée d'utiliser un crochet analogue à celui employé par les ouvrières qui réalisaient des broderies au crochet dans les monts du Lyonnais.

D'après le brevet de 1830, la Première machine de Thimonnier était une table sur laquelle une roue à volant entraînait une bielle : le va-et-vient de la bielle permettait de faire descendre et remonter l'aiguille à deux pointes.
Cette machine ne comportait pas de mouvement d'entraînement du tissu (qui devait être fait avec les deux mains). Elle permettait de réaliser un point de chaînette à une vitesse d’environ 200 points à la minute.

Barthélemy Thimonnier continua à améliorer son invention et déposa plusieurs brevets successifs en 1841, 1845 et 1847 pour des nouveaux modèles de machines à coudre. Cependant, le succès ne fut pas au rendez-vous et il mourut sans avoir profité du fruit de sa découverte.

A noter : Thimonnier n’a pas désigné son invention par le nom de "machine à coudre" (qui sera inventé plus tard aux Etats-Unis). Il utilisait le nom de "mécanique à coudre" ou "métier à coudre".
Les machines de la marque Thimonnier ont été produites et commercialisées en France jusqu'au XXème siècle.


Les machines à coudre domestiques

En 1851, Isaac Merrit Singer, le fondateur de l'entreprise américaine Singer, obtint le brevet de la Première machine à coudre à usage domestique.
Ce modèle lui permit de remporter le premier prix à l'Exposition universelle de Paris en 1855.

Les machines à coudre à usage domestique assurèrent la renommée de la marque Singer qui fabrique aujourd’hui encore différents appareils domestiques :
• des machines à coudre et à broder électroniques
• des fers à repasser et tables actives
• des nettoyeurs vapeurs et des aspirateurs
• des fours à micro ondes et des machines à café.

En France, la machine à coudre à navette, fonctionnant aux pieds avec une pédale a été brevetée le 12 mai 1868 par Pierre Carmien. Il vendit le brevet de son invention à la famille Peugeot et, à l’exposition universelle de Paris de 1878, Benjamin Peugeot reçut la Légion d'honneur pour avoir construit cette machine à coudre.


Les machines électriques

Alors que les premières machines à coudre étaient mécaniques, des modèles électriques firent leur apparition au cours du XXème siècle.

La Première machine à coudre électrique bras-libre fut le modèle Elna 1, qui fut commercialisé depuis Genève à partir de 1940.
Cette innovation fut la Première d’une longue liste de modèles tels que l’Elna Supermatic, l’Elna Lotus ou l’Elna 5000 (équipée d'une mémoire électronique).

Aujourd'hui, la marque Elna produit de nombreux modèles de machines à coudre allant de la simple machine mécanique aux machines "tout électronique" (dites "computers") qui permettent de coudre des motifs complexes.


L'ère de l'électronique

De nos jours, non seulement les machines à coudre sont généralement électriques mais elles font aussi de plus en plus appel à l’électronique.
Ainsi, elles sont dotées de mémoires permettant de piloter des motifs complexes ou de broder des suites de lettres.

La Première machine à coudre électronique programmable fut la "Memory 7" lancée en 1979 par la marque japonaise Janome.
En 1992, les premières machines à broder multi-couleurs équipées d'un cercle à broder furent également produites par Janome.

Aujourd'hui, Janome est le premier fabricant mondial de machines à coudre électroniques aussi appelées "computers".



Auteur :   |   Date de création : 26/09/2008   

Tag : machine à coudre, histoire machine à coudre, invention machine à coudre, machines à coudre, Barthélemy Thimonnier, Singer, Janome

 

La machine à coudre : histoire d'une invention
La machine à coudre : histoire d'une invention
Note globale
3.0 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
1 avis

L'avis des internautes sur :

huguette le 29-01-2009
Bonjour,
Beau sujet,mais ou trouvez les pièces.Je suis à la recherche depuis très longtemps pour une MACHINE A COUDRE SINGER Numéro 128 une(NAVETTE VIBRANTE et sa CANETTE.
Pouvez -vous m'aider URGENT c' est pour une grand-mère.Merci

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Vendredi 21 Novembre 2014, Bonne fête aux Gélase, Prés. Marie,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres