vous êtes ici : Accueil > Articles > Matériel et Consommables > Equipement Café, Hôtel et Restaurant > Vaisselle et Couvert

La fourchette : histoire d'une invention

La fourchette, devenue un couvert de table et un ustensile de cuisine incontournable, ne s’est imposée en France qu’à la fin du XVIIe siècle. Nous vous proposons de retracer l’histoire de cet ustensile qui a révolutionné les usages et les arts de la table.

Partager

Origines de la fourchette

La fourchette est un ustensile en forme de petite fourche, dont l’usage remonterait à l’Antiquité. Les Egyptiens utilisaient déjà des sortes de crocs en métal pour cuisiner et attraper des aliments dans les chaudrons.

Les fourchettes actuelles seraient apparues dans l'Empire byzantin. Elles ont été introduites en Italie du Nord au milieu du XIe siècle quand la princesse byzantine Théodora Doukas épousa le doge de Venise Domenico Selvo.

En Italie, cet ustensile était à l'origine réservé à la consommation des pâtes. C’est à partir de l’Italie que l’usage des fourchettes s’est répandu dans le reste de l'Europe.


Introduction de la fourchette en France

La fourchette a été introduite en France par Catherine de Médicis mais son usage est d’abord resté très limité. Ce couvert n'était en effet utilisé que pour consommer des poires cuites.

C’est le roi Henri III, fils de Catherine de Médicis, qui a véritablement lancé la mode des fourchettes en France. De retour de Pologne en 1574, il fait une halte en Italie, le pays natal de sa mère. A la cour de Venise, il découvre la petite fourche à deux dents avec laquelle on déguste les pâtes.

Henri III est séduit par ce drôle de couvert permettant de manger sans tacher les immenses collerettes ou "fraises", qui sont alors à la mode. Il ramène cet ustensile d’Italie et s’affiche avec une fourchette dans son restaurant de prédilection : l’Hostellerie de la Tour d’Argent (actuelle Tour d’Argent à Paris).


Evolutions de la fourchette

L’usage de ce couvert s’est imposé très progressivement en France. Ainsi, à la table du roi Louis XIV, chaque convive avait une fourchette à la gauche de son assiette, mais on ne l'utilisait pas car le roi en personne préférait manger avec les doigts…

Il a fallu attendre la fin du XVIIe siècle pour que ce couvert entre dans l’usage pour porter les aliments de l'assiette à la bouche. C’est à la même époque que la forme des fourchettes se transforme, passant de deux à quatre dents.


Le saviez-vous ?

Même si la fourchette se place toujours à gauche de l'assiette, il existe deux manières de disposer les fourchettes sur la table, ″à la française″ ou ″à l’anglaise″.

En France, on place habituellement la fourchette pointes vers le bas. Cet usage date de la Renaissance, quand les personnes de la haute société faisaient graver leurs armoiries sur le dos du manche des fourchettes. Pour que ces armoiries soient visibles par tous les convives, on plaçait les fourchettes pointes vers le bas.

En Angleterre, les fourchettes se posent pointes vers le haut car les armoiries anglaises étaient gravées sur la face du manche de ces couverts.

Aujourd’hui encore, certaines fourchettes ne possèdent que deux ou trois dents : les fourchettes à huîtres, les fourchettes à crustacés ou encore les fourchettes à escargots.



Auteur :   |   Date de création : 09/09/2009   

Tag : fourchette, fourchettes, histoire de la fourchette, histoire fourchette, invention fourchette

 

La fourchette : histoire d'une invention
La fourchette : histoire d'une invention
Note globale
5.0 Star Rating: Recommended
Nombre d’avis
1 avis

L'avis des internautes sur :

seb12 12 le 25-02-2010
J'ai fait une recherche sur la fourchette pour l'école, et ceci est le seul site que j'ai du étuliser!

WOW

" t " bon Audrey!

Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Samedi 01 Novembre 2014, Bonne fête aux Drel, Harald, Harold, Mathurin, Toussaint, Toussainte,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres