L'automne à Kyoto : Une Saison Féerique

Beaucoup de visiteurs se rendent au Japon en avril pour admirer les cerisiers en fleurs. Mais saviez-vous que l'automne est également une merveilleuse saison pour visiter l'archipel et en particulier la région de Kyoto ? Nous vous proposons de découvrir les charmes insoupçonnés de l'automne à Kyoto.

Le coeur historique du Japon

A 2h40 de Tokyo en Shinkansen et à 1h15 de l'Aéroport International du Kansai, Kyoto est le coeur historique et culturel du Japon.

La ville, qui fut capitale impériale de 794 à 1868 sous le nom de Heian-kyō ("Capitale de la paix et de la tranquillité"), a conservé des édifices exceptionnels. On n'y dénombre pas moins de 2000 temples, ainsi que des palais et des jardins japonais de toute beauté.

Dix-sept monuments historiques sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO : le château Nijo-jo et 16 temples et sanctuaires, dont le plus connu est sans conteste le Kinkakuji ou Pavillon d'or (en photo ci-dessus).

La ville est aussi connue pour ses quartiers des geiko (geishas). Le plus célèbre d'entre eux est le quartier de Gion, qui a gardé l'apparence et l'atmosphère d'un quartier ancien, avec ses routes pavées. Les maiko (apprenties geishas) et les geiko y accueillent les visiteurs dans des maisons de thé traditionnelles.

Le Momijigari et les feuillages d'automne

Le mois de novembre est la meilleure période de l'année pour admirer les couleurs d'automne à Kyoto, et en particulier le rouge éclatant des feuilles d'érables.

Au Japon, cette saison est celle du Momijigari, un mot qui désigne littéralement "la chasse aux feuilles". Dès que les feuilles des arbres virent au rouge, la coutume veut que l’on se promène entre amis ou en famille dans des lieux où l’on peut apprécier la beauté de l'automne.

Cette coutume est apparue sous l'ère Heian (794-1185). A l'époque, les nobles composaient des poèmes ou des peintures sur les couleurs de l’automne. L'ère Edo (1600 - 1868) a vu cette tradition se répandre dans les autres couches de la population japonaise, avant de gagner... les touristes de passage au Japon !

A cette période, le temple Kiyomizu ouvre la nuit pour que les visiteurs puissent admirer les feuilles d'érables à la lueur de lanternes et profiter d'une magnifique vue sur la ville.



Copyright : 663highland

Après la promenade au milieu des érables, vous pouvez suivre les traditions japonaises en allant vous détendre dans l'un des nombreux établissements de bains publics (ou sento) de la ville. L'un des plus connus est le Funaoka Onsen situé près du Pavillon d'or.

Vous pouvez aussi vous régaler de la cuisine kaiseki, une cuisine gastronomique à base d'ingrédients de saison

Le Jidai Matsuri : un voyage dans le temps

Chaque année, le 22 octobre est le jour du Jidai Matsuri ou "Festival des âges révolus". Il s'agit de l'un des trois plus grands festivals de Kyoto avec la Aoi Matsuri (15 mai) et le Gion Matsuri (du 1er au 31 juillet).

2000 personnes habillées de costumes traditionnels défilent dans la ville lors d'une grande reconstitution historique. Vous aurez alors l'occasion d'admirer les costumes et accessoires typiques de l'artisanat local.

A midi, le défilé part du Kyoto Gosho (le palais impérial de Kyoto) et parcourt une distance de 4,6 kilomètres jusqu'au sanctuaire Heian Jingu. Cette procession vous permettra de remonter le temps jusqu'à la fondation même de la ville.



Copyright : Feitclub

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.kyoto.travel/fr/

Tag : Kyoto, kyoto, kyoto japon, kyoto tourisme, voyage kyoto, visiter kyoto, kyoto en automne, tourisme kyoto, tourisme japon, momijigari, automne au japon, feuilles d'automne japon, érables japon



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis