Musée Gilles-villeneuve : Une Médaille Commémorative Pour Le Champion

Musée Gilles-Villeneuve : une médaille commémorative pour le championImage ©laberezina.com

Le célèbre pilote automobile canadien, décédé brutalement en 1982, a droit à sa médaille posthume. Le Musée qui lui est dédié à Berthierville au Québec a en effet fait réaliser un médaillon souvenir pour les 30 ans de la mort du champion.

Musée Gilles-Villeneuve

Ce musée de Berthierville à Québec au Canada a ouvert ses portes en 1988. Il a été créé par les membres du Comité Berthier-Villeneuve, pour commémorer le souvenir de Gilles Villeneuve.
En 1995, l'ancien musée, désormais trop exigu est remplacé par un nouvel établissement, situé sur l'avenue Gilles-Villeneuve. Le musée peut accueillir plus de 20000 visiteurs par an, en 1999 le palier du 100 000ème visiteur est franchi.

Le musée ne cesse de se développer et d'acquérir des objets commémoratifs du pilote. En 2001, alors que le musée s'agrandit, il acquiert également trois voitures de Gilles Villeneuve :



  • Sa toute première Formule Atlantique de 1974

  • Une F1 BAR de 1999

  • Une F1 BAR de 2000


En 2002 le musée honore le 20ème anniversaire de la mort du champion. Il inscrit deux voitures similaires à la Ferrari du pilote au Championnat de Formule 1600. En 2007 pour le 25ème anniversaire plusieurs cérémonies commémoratives sont organisées. Elles attirent plus de 2000 personnes. Des exemplaires de la Ferrari 126 CK de 1981 du pilote sont vendus : 500 en moins de 4 jours.

Depuis sa création le musée s'agrandit et tente de perpétuer le souvenir du pilote, à travers les générations.
Pour cette année 2012 et les 30 ans de la mort de Gilles, le musée a édité un médaillon souvenir qui est désormais à la vente sur place ou via leur site internet. Les fonds récoltés seront utilisés pour entamer des travaux dans le musée.

Gilles Villeneuve

Gilles Villeneuve est un pilote automobile canadien né en janvier 1950 à Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec et décédé en 1982 à Zolder en Belgique.

Passionné par l'automobile depuis tout petit, le jeune homme entame sa carrière en 1971 au volant de sa propre Ford Mustang. Il se tourne ensuite rapidement vers la course de moto-neige, plus lucrative, qui lui permettra de décrocher son premier titre de champion du monde en 1974. Il dispose d'une somme d'argent suffisante pour revenir vers la course automobile, sa première passion.
Vainqueur du championnat du Québec de Formule Ford en 1973, il va se révéler à partir de 1976 aux championnats de Formule Atlantique américains et canadiens.
La même année il dispute le Grand Prix des Trois-rivières qu'il remporte devant plusieurs pilotes célèbres dont le britannique James Hunt. Toujours en 1976 il participe à sa première course en France, en Formule 2, à Pau.
Sa carrière en Formule 1 débute l'année suivante quand Mc Laren lui propose de participer au Grand Prix de Grande-Bretagne dans lequel il se classera onzième suite à quelques soucis techniques. Il est repéré par la Scuderia Ferrari qui l'engage pour les Grand Prix du Canada et du Japon.

Le pilote déménage en France, à Cannes en 1977 puis à Monaco en 1979.
Il remporte sa première victoire de Formule 1 en 1978 au Grand Prix du Canada.
Il remporte en 1979 les Grands Prix d'Afrique du sud et des États-Unis mais il est ensuite dominé et sera finalement Vice-Champion du monde derrière le sud-africain Jody Scheckter. Cette année là, il offre à son public de magnifiques moments de course sur le Grand Prix de France à Dijon. Son duel avec René Arnoux fera se lever le public tant il est exaltant dans les attaques des pilotes. Sur le Grand Prix des Pays bas Gilles va continuer de conduire même après une crevaison. Un acharnement à toute épreuve caractérise ce pilote.
En 1980 il fait une mauvaise saison, notamment du fait du mauvais niveau de la voiture qu'il conduit, une Ferrari 312 T5. L'année suivante, au volant de la Ferrari 126 C1, pourtant difficile à prendre en main, il remporte le Grand Prix de Monaco puis celui de Jarama en Espagne.
1981 est l'année pendant laquelle Villeneuve va réaliser une performance gravée dans les mémoires : à Montréal il termine troisième malgré un aileron avant totalement à la verticale suite à un accrochage au début de la course.

Le champion et son pilotage spectaculaire sont inscrits désormais dans les esprits. Mais un terrible accident lors des qualifications du Grand Prix de Zolder en Belgique, va mettre fin à sa carrière et faire de lui une légende. Villeneuve décède brutalement après avoir percuté la March de Jochen Mass. Ses cendres sont emportées par sa femme à Monaco et un cercueil vide est inhumé à Berthierville.

Son fils Jacques Villeneuve est également pilote de course et Champion du monde de F1 en 1997. Un challenge que son père n'a pas eu le temps de réaliser, une belle revanche que lui offre son fils, qu'il rêvait de voir pilote.

Médaille commémorative Gilles Villeneuve

Afin de commémorer le 30ème anniversaire de la mort du pilote, le musée Gilles-Villeneuve de Berthierville a organisé plusieurs événements en mai 2012 durant un week-end à la mémoire du pilote.

Afin de financer de futurs travaux pour le musée, une médaille souvenir a été réalisée par la compagnie Québécoise MEDALART, www.medalart.ca.



Ce médaillon, produit en quantité limitée est vendu pour 3$ canadien. Il s'achète directement au musée ou se commande par internet. Il permettra de financer une campagne de travaux dans le musée.

Informations sur le Musée :

Horaire régulier: 9h à 17h.
Ouvert tous les jours.

Musée Gilles-Villeneuve
960 avenue Gilles-Villeneuve
Berthierville, Québec, J0K 1A0
(sortie 144, autoroute 40)

Téléphone : 1-450-836-2714
1-800-639-0103
Fax: 1-450-836-3067
Courriel: [email protected]

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.museegillesvilleneuve.com/

Tag : Gilles Villeneuve, Musée Gilles Villeneuve, Médaille Gilles Villeneuve, Pilote automobile canadien, Formule 1 , musée, Grand Prix, Gilles Villeneuve, Québec, Berthierville, Ferrari, F1, Canada, canadien, France, 1981, Formule 1, Zolder, Belgique, 1976, Monaco, 1979, Villeneuve, 2000, Bar, -836, avenue, 1999, -450, Formule Atlantique, pilote automobile, 1974, 1982, René Arnoux, Dijon, -639, Grand Prix de France, Jody Scheckter, cendres, Sud-Africain, 1978, États-Unis, Afrique, -800, c1, autoroute 40, 1997, Jacques Villeneuve, Jochen Mass, March, Montréal, téléphone, Espagne, Jarama, Grand Prix de Monaco,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis