Chien : 5 Astuces Pour Lui Apprendre à Rester Seul

Chien : 5 astuces pour lui apprendre à rester seul

Vous venez d'adopter un chiot ? Vous avez un chien qui aboie dès que vous le laissez seul dans votre appartement ? Dans les deux cas, il est indispensable de lui enseigner... la solitude ! Même si le chien n'est pas par nature un animal solitaire, cet apprentissage est possible et nécessaire. Voici 5 astuces pour apprendre à votre chien à rester seul.

1- Soyez convaincu de l'utilité de cet apprentissage

Il est impossible, pour un maître, d'inculquer quoi que ce soit à un chiot s'il n'est pas convaincu de la nécessité de cet apprentissage et ferme dans son attitude vis-à-vis du chiot.

Or, l'apprentissage de la solitude est un exercice difficile pour le chien car il n'est pas par nature un animal solitaire. Au contraire, il est plutôt un animal social, fait pour vivre en meute.

Il est très probable que votre chien va pleurer ou gémir les premières fois où vous allez partir sans lui, mais il est indispensable de l'habituer très tôt à vos départs et à votre absence.

Si vous ne le faites pas, votre chien risque en effet :
=> de "hurler à la mort" à chaque fois que vous le laissez seul dans votre appartement
=> d'être perturbé et angoissé à chaque fois que vous partez
=> d'exprimer son mal-être par des destructions ou de la malpropreté

A noter : le stress et l'angoisse que ressentent certains chiens quand ils restent seuls à la maison est lié à l'hyper-attachement qu'ils ressentent pour leur(s) maître(s). C'est un trouble assez courant appelé syndrome de l'anxiété de séparation.

2- Habituez-le progressivement

Pour apprendre à votre chien à rester seul, vous devez commencer à l'éduquer dès son arrivée à la maison.

Les premiers jours, vous ne devez pas l'habituer à une présence humaine constante, mais plutôt au rythme normal de votre foyer .

Comme cet apprentissage est complexe pour un chiot, allez-y progressivement en commençant par des absences très courtes pour limiter la probabilité que votre chien s'angoisse.

Laissez-le seul pendant 5 minutes, puis 10 minutes etc. Et s'il commence à aboyer et à pleurer lorsque vous quittez la maison, ne cédez pas.

En revanche, soyez patient et ne le grondez pas.

Pour faciliter cet apprentissage difficile, vous pouvez :
=> lui donner de quoi s'occuper pendant votre absence, notamment des jouets et des objets à ronger
=> veillez à satisfaire ses besoins d'activités (avec des sorties assez nombreuses et assez longues dans la journée et des moments de jeu).

A noter : chez les chiens qui vivent en appartement, le manque d'activité est un facteur important dans la survenue de "l'anxiété de séparation". Assez logiquement, votre chien sera plus calme pendant vos absences s'il s'est déjà bien défoulé dans la journée.

3- Ne ritualisez pas votre départ

Une autre astuce pour apprendre à votre chien à rester seul est de ne pas "ritualiser" vos départs.

Il est essentiel que le moment du départ ne soit pas un acte marquant pour votre animal, mais plutôt un acte banal.

Par conséquent, efforcez-vous de :
=> ne pas répéter les mêmes gestes à chaque fois que vous allez laisser votre chien seul (chercher vos clés, mettre votre manteau…)
=> ne pas sortir votre chien pour ses besoins juste avant de partir (il l'interprèterait comme un "signe" de départ).
=> ne pas stresser, culpabiliser ni partir "en cachette". Il est préférable que votre chien vous voie partir.

4- Laissez-le tranquille avant de partir

Toujours dans la même logique, ne couvrez pas votre chien de câlins et d'attentions avant de partir :

=> évitez de remplir sa gamelle avant de partir comme si vous alliez vous absenter longtemps
=> ne le câlinez pas comme si vous deviez ne jamais le revoir
=> ne jouez pas avec lui juste avant de le laisser seul.

La meilleure attitude pour "dédramatiser" votre départ est de ne pas vous occuper de votre animal pendant le quart d'heure précédant votre départ.

Adoptez une attitude neutre et naturelle et laissez-le tranquillement dans son coin.

A noter : plus généralement, il est conseillé d'éviter de trop materner un chiot car cela risque de le rendre très dépendant de ses maîtres et donc très anxieux en leur absence. Commencez par ne pas répondre à toutes ses sollicitations et par le renvoyer à son panier s'il se montre trop envahissant.

5- Ne le couvrez pas de câlins à votre retour

À votre retour aussi, ne montrez pas votre joie et ce, quelle que soit la durée de votre absence.

Pour que votre chien ne devienne pas dépendant et qu'il considère vos absences comme normales, ignorez-le pendant quelques minutes.

Bien que cela puisse paraître cruel, n'hésitez pas à le repousser s'il vient vers vous, du moins pendant les quelques minutes suivant votre arrivée.

Même si votre chiot a fait des bêtises, ignorez-le et réparez les dégâts hors de sa vue. Restez calme et neutre, sinon il comprendra que les bêtises sont un bon moyen d'attirer votre attention... et il recommencera !

Plus d'information :

Tag : chien, chien rester seul, apprendre a un chien a rester seul, laisser son chien seul, mon chien ne sait pas rester seul, élever un chiot, éduquer un chiot, chien qui aboie, chien qui hurle , chien, partir, Chiot, apprentissage, gamelle, logique, probabilité, syndrome, courant, angoisse, stress, utilité, Panier,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis