Photographe : Qui Est Albert Watson ?

Photographe : qui est Albert Watson ?

Après Tim Walker et sa réinterprétation d'Alice au pays des merveilles dans le calendrier Pirelli 2018, c'est Albert Watson qui a été choisi pour shooter l'édition 2019 du fameux calendrier. Mais qui est ce photographe passé maître dans l'art du clair-obscur ?

C'est un photographe de mode et un portraitiste

Albert Watson est né à Edimbourg en 1942.

Il a étudié le graphisme au Duncan of Jordanstone College of Art and Design de Dundee, puis a suivi une formation en cinéma et audiovisuel au Royal College of Art à Londres.

Même s'il a un œil défaillant depuis sa naissance, il commence alors à s'intéresser à la photographie, qu’il pratique en amateur jusqu'en 1970.

En 1970, il s'installe à Los Angeles et se fait connaître pour ses couvertures des magazines Vogue et Rolling Stone.

En 1976, il déménage à New York où son travail est de plus en plus réclamé.




Selon Photo District News, il compte aujourd'hui parmi les vingt photographes les plus influents du monde avec Nan Goldin, Annie Leibovitz et Irving Penn notamment.

Il est l'auteur de clichés célèbres

Même si vous ne le savez pas encore, vous avez sûrement déjà vu le travail d'Albert Watson.

Ce photographe de mode et portraitiste écossais de renommée mondiale est en effet l'auteur de portraits restés célèbres.

Le premier portrait de personnalité qu'il a réalisé est celui d'Alfred Hitchcock, tenant une oie déplumée par le cou.




Les suivants feront le tour du monde : stars du rock comme David Bowie et Keith Richards, icônes hollywoodiennes, top modèles comme Kate Moss ou Naomi Campbell dans leurs jeunes années…

Albert Watson a même photographié le couple Clinton et la reine Elizabeth II !

Parallèlement, il a marqué les esprits par des campagnes publicitaires (Gap, Levi Strauss & Co., Chanel) et a signé des affiches de films, dont celles de Kill Bill et Mémoires d'une geisha.

Sa photo la plus célèbre est peut-être celle de Steve Jobs pour le magazine Fortune en 2006 ou le cliché de Kate Moss nue, réalisé à l'occasion de son dix-neuvième anniversaire.




C'est un virtuose du clair-obscur

Albert Watson est reconnu comme un maître de la lumière.

Ses photos à l'esthétique léchée ont un style reconnaissable entre tous, fait de contrastes très marqués.

La mise en lumière des sujets, objets ou modèles, témoigne d'une parfaite maîtrise de l'éclairage et de la technique photographique.




Il est d'ailleurs l'un des derniers à réaliser encore lui-même ses tirages.

Il va signer le calendrier Pirelli 2019

La marque Pirelli a récemment annoncé sur son compte Instagram que le photographe allait réaliser l'édition 2019 de son fameux calendrier.

Depuis quelques années, la marque de pneumatiques a délaissé les photos sulfureuses d'autrefois pour faire appel à de prestigieux photographes comme Peter Lindbergh, Annie Leibovitz, Helmut Newton, Richard Avedon ou Steve McCurry.

Même si l'on ne connaît pas encore le thème du calendrier Pirelli 2019, on imagine sans peine que les portraits d'Albert Watson sublimeront la beauté féminine en jouant avec l'ombre et la lumière.




Le calendrier Pirelli 2019 sortira en novembre prochain.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.albertwatson.net/

Tag : Albert Watson, albert watson, albert watson photographe, albert watson photos, albert watson biographie, albert watson kate moss, albert watson steve jobs, albert watson pirelli, calendrier pirelli 2019 , calendrier Pirelli, lumière, Annie Leibovitz, Kate Moss, 1970, photographe, clair-obscur, photographe de mode, portraitiste, Richard Avedon, Mémoires d'une geisha, Kill Bill, Chanel, Levi Strauss, Gap, Elizabeth II, Clinton, Naomi Campbell, Steve Jobs, Magazine, Helmut Newton, Peter Lindbergh, sulfureuses, pneumatiques, instagram, Pirelli, technique photographique, éclairage, Fortune, Esthétique, top modèles, hollywoodiennes, Vogue, Los Angeles, photographie, Londres, Royal College of Art, audiovisuel, cinéma, dundee, graphisme, Rolling Stone, 1976, New York, icônes, Keith Richards, David Bowie, rock, oie, Alfred Hitchcock,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis