Pellicule Photo

La pellicule photo est le support sensible à la lumière sur lequel une image latente s’inscrit lors de la prise de vue avec un appareil photo argentique. Ce film, qui doit être développé pour que l’image devienne visible, se caractérise par son format et sa sensibilité plus ou moins grande à la lumière.

Présentation

Une pellicule photo ou film est un support recouvert d'une émulsion sensible à la lumière.
Cette émulsion est généralement à base d'halogénures d'argent, des cristaux dont la taille et la forme déterminent la sensibilité et la définition du film.
Lors d’une prise de vue, l'émulsion est exposée à la lumière et une image latente se forme, mais il faut procéder au Développement photo pour que l’image devienne visible.

Format

Le format d’une pellicule photo est la taille standardisée du film.
Il dépend du format de l'appareil photo utilisé ou, plus précisément, de la taille de la chambre noire qui sert de réceptacle au film, au dos de l'appareil.
Il ne faut pas confondre le format du film et le format de prise de vue, même si certains formats de film imposent un format de prise de vue.
Ainsi, un film 135 permet de prendre des images classiques 24x36 mm aussi bien que des images panoramiques de 24x65 mm.

Les différents formats

L’éventail des formats commercialisés s’étend du format 110 au grand format 16x20" (soit 40,64 x 50,80 cm).
On distingue les petits formats (110, APS et 135), les moyens formats (6x6, 6x7, 4,5x7, 6x9), généralement vendus en bobines et les grands formats, en plan-film (correspondant à un cliché unique).
Le format de pellicule photo le plus utilisé est le format 135, également appelé format 35 mm ou 24 x 36 mm.
La définition des images augmente avec le format car une même image est "rendue" par d'autant plus de grains d'argent que la surface de l'image latente est grande.

Sensibilité

La sensibilité d'une pellicule photo correspond à sa capacité à être impressionnée par une quantité plus ou moins grande de lumière.
L’utilisation d’un film très sensible permet de réduire la durée d'exposition lors d’une prise de vue. C’est pourquoi un film de haute sensibilité est dit "rapide" alors qu'un film de basse sensibilité est dit "lent".
La sensibilité est mesurée par une valeur en ISO qui s’applique à toutes les surfaces sensibles (la pellicule en photographie argentique mais aussi le capteur en photographie numérique).
La sensibilité ISO est une norme qui associe les anciennes unités ASA et DIN, mais la mesure en ASA est encore utilisée de façon courante. On parle d'un film de "400 ASA" pour désigner un film ISO 400.
Certains fabricants préfèrent indiquer un index d'exposition (EI pour Exposure Index) plutôt que la valeur ISO.

Quelle sensibilité choisir ?

La sensibilité des films disponibles dans le commerce varie de ISO 25 à ISO 1600 en couleur et peut aller jusqu'à ISO 3200 en noir et blanc, mais une pellicule photo standard a une sensibilité comprise entre ISO 100 et ISO 400.
La valeur ISO est proportionnelle à la sensibilité, un film ISO 200 étant deux fois plus sensible qu'un ISO 100.
Le choix de la sensibilité a une influence sur l'image finale : le grain est plus prononcé et la définition plus faible quand on utilise une sensibilité plus forte (film rapide).
Une sensibilité inférieure à ISO 100 nécessite une prise de vue par grand soleil ou dans un lieu très éclairé.
ISO 100 s’utilise au soleil ou avec un Flash dans une petite pièce.
ISO 200 et ISO 400 peuvent convenir par temps nuageux ou avec un Flash dans une grande pièce.
On réservera les films de haute sensibilité aux prises de vue en nocturne, lors de concerts ou de spectacles.

Plus d'information :

Tag : pellicule photo, film négatif, négatif, sensibilité ISO, ASA



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis