People Matching Artworks : Une Série De Photos Insolite De Stefan Draschan

People Matching Artworks : une série de photos insolite de Stefan Draschan

Connaissez-vous le travail de Stefan Draschan ? Quand ce photographe autrichien va au musée, il ne photographie pas les oeuvres d'art mais plutôt les visiteurs qui les observent. Dans sa série "People Matching Artworks" initiée en 2015, il s'amuse à chercher des similitudes entre les tableaux et les gens.

Un jeu de miroir

Depuis 2015, le photographe autrichien Stefan Draschan arpente les musées de Paris, Munich, Berlin et Vienne pour alimenter sa série People Matching Artworks.

Cette expression que l'on pourrait traduire sommairement par "les gens assortis aux œuvres d'art" décrit bien la démarche du photographe.

Son projet consiste en effet à rechercher et photographier des personnes qui, par leurs vêtements, leur attitude ou leur physique, ressemblent à l'œuvre d'art qu'ils sont en train de regarder !

Alors qu'il est possible de prendre des photos au musée en France depuis 2014 (dans les musées nationaux et sous certaines conditions), Stephan Draschan a fait un usage pour le moins insolite de ce droit, en s'intéressant plus aux visiteurs qu'aux oeuvres elles-mêmes !

L'accord entre les deux est parfois tout simplement parfait :




Dans toute cette série, le photographe traque les similitudes de couleurs et de formes :




Il immortalise un "matching" vestimentaire ou capillaire, voire les deux !








Un habitué des musées

Stefan Draschan a débuté la photographie en 2013 et s'est lancé dans le projet People Matching Artworks en novembre 2015.

Même auparavant, il était déjà un habitué des musées, qui lui avaient inspiré ses précédentes séries "People Sleeping in Museums" (série montrant des dizaines de personnes endormies dans des musées), "People Touching Artworks" et "The Three Graces" (une référence au célèbre tableau de Raphaël).

Les musées sont pour lui un terrain d'observation privilégié où il repère des détails et des coïncidences qui nous échappent d'ordinaire.

Ces similitudes entre l'observateur et l'oeuvre peuvent être un simple accessoire comme un chapeau :




ou bien des bottes :




D'incroyables coïncidences

Les photos de Stefan Draschan pourraient laisser penser qu'elles sont le résultat d'une soigneuse mise en scène. Mais il n'en est rien !

Ces images ne sont que le fruit du hasard et d'une bonne dose de patience.

Pour capter ces scènes, le photographe a scruté discrètement les allées et venues des visiteurs pendant des heures, attendant le moment où un visiteur "matcherait" avec un tableau.

Ces modèles involontaires et anonymes deviennent les personnages d'une étonnante mise en abyme.

Le hasard fait bien les choses et a permis à Stefan Draschan de saisir des images inattendues, où l'humour est souvent perceptible :




On remarque que le photographe adapte la distance de prise de vue (en gros plan ou en plan large) pour mettre en valeur "le détail qui tue" !

Le résultat est bluffant, voire irréel. Certaines images nous donnent en effet l'étrange impression que l'oeuvre déteint sur le visiteur :




Sur d'autres clichés, l'observateur semble se fondre dans le tableau, à la manière d'un caméléon :




La mise en abyme entre le tableau et le visiteur est parfois troublante :




Et quand le photographe joue avec la perspective, les frontières entre l'art et la réalité se brouillent complètement :





Pour découvrir le travail de Stefan Draschan, nous vous invitons à explorer son compte Instagram et son site web (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : https://stefandraschan.com/

Tag : People Matching Artworks, people matching artworks, stefan draschan, stefan draschan people matching artworks, stefan draschan photo, photos oeuvres d'art, photos au musée, gens assortis aux oeuvres d'art



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis