Tout Savoir Sur Le Baromètre

Tout savoir sur le baromètre

Le baromètre fait partie des instruments de mesure qui ont contribué à la naissance de la météorologie, au même titre que le thermomètre ou l’anémomètre. Nous vous proposons de découvrir l'histoire et le fonctionnement de cet appareil de mesure.

Présentation du baromètre

Le baromètre est un instrument météorologique qui sert à mesurer la pression atmosphérique.

La pression atmosphérique correspond à la colonne d'air qui s'étend du sol jusqu'à limite supérieure de l'atmosphère, à environ 600 kilomètres d'altitude.

Les baromètres peuvent être associés à un système mécanique ou électronique d'enregistrement automatique des données : on parle alors de "baromètre enregistreur" ou barographe.

Les différents baromètres

Il existe différents types de baromètres :
le baromètre à mercure est le plus ancien ; dans cet instrument, la pression atmosphérique est équilibrée par une colonne de mercure surmontée d'un espace clos et vide
• les baromètres à gaz utilisent la variation de volume d'un gaz sous l'effet des variations de la pression atmosphérique
le baromètre anéroïde est composé d'une capsule métallique hermétiquement close dans laquelle on a fait un vide partiel ; cette enceinte métallique se déforme selon les changements de pression atmosphérique
• les baromètres à air ou sympiésomètres
• les baromètres numériques.

L'invention du baromètre

Le premier baromètre, un baromètre à mercure, a été inventé en 1643 par Evangelista Torricelli. Ce physicien italien a été le premier à mettre en évidence l’existence de la pression atmosphérique. Lors de ses expériences, il remarque que la hauteur du mercure dans le tube varie avec les changements de météo.

D’autres scientifiques ont apporté des améliorations successives à l’invention de Torricelli.
Le physicien et chimiste irlandais Robert Boyle a l’idée de replier le tube barométrique vers le haut et crée le "tube siphon" encore utilisé aujourd'hui. Il est le premier à utiliser le terme de "baromètre" (du grec baros : "poids, pesanteur").
René Descartes améliore également le système de Torricelli en ajoutant une graduation en papier.

En 1665, l’astronome anglais Robert Hooke invente le premier baromètre à cadran.
Son invention a ensuite été perfectionnée par l’ingénieur français Jean Fortin, qui met au point un baromètre à mercure transportable.

En 1818, A. Adie invente un baromètre à air qu’il baptise "sympiésomètre".
En 1843, le Français Lucien Vidie met au point le premier baromètre anéroïde plus pratique et moins onéreux que les modèles précédents.

A partir du milieu du XIXe siècle, les constructeurs d'instruments, les opticiens et les horlogers commencent à produire des baromètres, à des fins scientifiques, puis domestiques.
Les baromètres portant des indications météorologiques ("beau temps", "variable"…) sont apparus vers 1870.
Les premiers baromètres numériques datent quant à eux des années 1980.

Pression atmosphérique et météo

La pression atmosphérique indiquée par un baromètre se mesure en hectopascals ou hPa.
A noter : le millibar (mb) est une autre unité de mesure de la pression atmosphérique, qui est strictement équivalente à l’hectopascal (1 millibar = 1 hectopascal)

La pression atmosphérique moyenne au niveau de la mer est d'environ 1013 hPa.
Les variations de la pression atmosphérique nous renseignent sur les conditions météorologiques de la journée ou du lendemain.

L'approche d'une dépression se traduit généralement par une brusque diminution de la pression atmosphérique dans les heures qui précèdent l’arrivée du mauvais temps.
Au contraire, une haute pression (supérieure à 1013 hPa) est un signe de beau temps.

Plus d'information :

Tag : baromètre, le baromètre, barometre, baromètre anéroïde, invention baromètre, histoire baromètre, baromètre de Torricelli, pression atmosphérique, mesure de la pression atmosphérique, barographe, hectopascal, millibar, mé



Avis

  • super

    06 décembre 2015

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis