El Niño : Présentation Et Description

El Niño : présentation et description

Le phénomène connu sous le nom d’El Niño est une anomalie qui peut bouleverser le climat sur de nombreux continents. Ce phénomène lié à un courant marin chaud passant au large du Pérou et de l'Equateur peut en effet déplacer les zones de précipitations et les cyclones ou encore modifier localement le niveau de la mer.

Présentation

El Niño désigne à l'origine un courant côtier saisonnier qui passe au large du Pérou et de l'Equateur. Son nom signifie littéralement courant de l’Enfant Jésus, parce que ce courant chaud apparaît aux environs de Noël.

Par extension, cette expression désigne un phénomène climatique particulier qui diffère du climat usuel et se caractérise par une élévation anormale de la température de l’océan dans la partie centrale et orientale du Pacifique sud.

Comme le phénomène El Niño est lié à un autre phénomène climatique appelé "l'oscillation australe", on réunit souvent les deux sous le nom de ENSO (El Niño-Southern Oscillation).

Description du phénomène

En temps normal (appelé "anti-Niño" ou "la Niña"), les côtes du Chili, du Pérou et de l'Equateur sont baignées par le courant froid de Humboldt et balayées par des alizés maritimes.
Ces alizés chassent les eaux chaudes superficielles du rivage et provoquent un vide qui est comblé par une remontée d’eaux froides des profondeurs ou upwelling en anglais.

Tous les ans, peu après Noël et jusqu’au mois d’avril, un faible courant côtier qui s’écoule vers le sud réchauffe les eaux : le courant El Niño.

Parfois, le courant El Niño est plus important et descend davantage vers le sud. Pendant ces périodes, on constate des températures de l’océan anormalement chaudes dans toute la zone allant du centre à l'est du Pacifique, autour de l'équateur (jusqu’à 5°C de plus).
De plus, les régions littorales habituellement peu pluvieuses du nord du Pérou et de l’Equateur connaissent des précipitations abondantes.

Conséquences d'El Niño sur le climat

Phénomène océanique d'origine mal connue, El Niño a une influence notable sur le climat.
Il entraîne tout d’abord un déplacement vers l'est des zones de fortes pluies qui, sinon, se produiraient dans l'ouest du Pacifique, près de l'Indonésie.

Les températures de surface de la mer, plus élevées qu'à l'ordinaire provoquent des précipitations intenses sur les côtes de l'Equateur et du nord du Pérou, tandis que l’on observe une sécheresse anormale en Indonésie, aux Philippines et dans le nord de l'Australie.

Par ailleurs, le phénomène El Niño empêche la formation de tempêtes tropicales et d'ouragans sur l'Atlantique, mais augmente le nombre de tempêtes tropicales dans l'est et le centre de l'océan Pacifique.

Ce phénomène est donc une sorte d'anomalie climatique qui peut dérouter les cyclones tropicaux de leurs routes habituelles, déplacer les zones de précipitations et de sécheresse et modifier localement le niveau de la mer.

A noter : en 1982, un ENSO particulièrement important a bouleversé le climat des régions équatoriales et a même affecté le climat européen.

Plus d'information :

Tag : El Niño, el niño, el nino, courant el niño, phénomène el niño, climat el niño, conséquences el niño, ENSO



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis