Jardinage : 8 Erreurs à éviter Avec Les Plantes D'intérieur

Jardinage : 8 erreurs à éviter avec les plantes d'intérieur

Vous n'avez pas la main verte ? Rassurez-vous : ce n'est pas une fatalité, mais plutôt une question d'expérience ! C'est en forgeant que l'on devient forgeron et en jardinant qu'on apprend à jardiner... Pour faciliter votre apprentissage, nous avons listé pour vous 8 erreurs à éviter avec les plantes d'intérieur.

1- Arroser trop

Bien sûr, toute plante d'intérieur a besoin de soins, mais les débutants ont tendance à pêcher par excès (d'eau, d'engrais etc.).

La principale difficulté rencontrée par les jardiniers en herbe est la gestion de l'arrosage.

A trop vouloir bien faire, beaucoup de gens noient littéralement leurs plantes d'intérieur ! Les racines sont asphyxiées et pourrissent, et la plante dépérit.

La première erreur à éviter est donc l'arrosage excessif.

Plutôt que d'appliquer scrupuleusement des indications générales de type "arroser 1 ou 2 fois par semaine", touchez la terre.

Si elle est encore fraîche et collante, il est inutile d'arroser car il est important de laisser sécher la motte entre deux arrosages.

En revanche, si la terre est à température et bien sèche, alors vous pouvez arroser.

2- Laisser de l'eau dans les soucoupes

Pour empêcher le pourrissement des racines évoqué plus haut, il faut aussi éviter à tout prix l'eau stagnante.

Banissez les contenants non troués.

Prévoyez toujours un bon drainage au fond du pot en y ajoutant des billes d'argile.

Après chaque arrosage, ne laissez jamais de l'eau stagner dans la soucoupe ou le cache-pot !

Au contraire, environ 30 minutes après avoir arrosé, pensez à vider l'eau en excès dans les soucoupes, coupelles et cache-pots !

3- Arroser avec de l'eau froide et calcaire

L'eau du robinet n'est pas la plus adaptée pour arroser les plantes d'intérieur car elle peut être plus ou moins calcaire selon les régions.

Or, certaines plantes comme les anthuriums et les azalées ont horreur du calcaire ! Il provoque chez elles une anémie et une décoloration du feuillage.

De plus, il est également déconseillé d'arroser avec de l'eau trop froide, car cela peut occasionner un choc thermique à vos plantes.

Par conséquent :

=> utilisez de l'eau filtrée avec une carafe filtrante
=> pensez à remplir votre arrosoir plusieurs heures à l'avance, voire la veille, pour que l'eau soit à température ambiante
=> si vous le pouvez, récupérez de l'eau de pluie : à la fois gratuite et douce, elle est idéale pour les plantes !

4- Leur fournir trop ou trop peu de soleil

En plus de l'eau, la plupart des végétaux ont besoin de lumière pour effectuer la photosynthèse et pouvoir se développer.

Seules quelques plantes (mais elles sont rares) supportent l'ombre totale.

Là encore, tout est question de dosage : vos plantes d'intérieur n'apprécieront ni le plein soleil ni l'ombre d'un couloir !

Notez aussi que les espèces dont les feuilles sont colorées ou panachées ont encore plus besoin de lumière que les autres.

Pourtant, ne les installez pas derrière une fenêtre orientée au sud ou à l'ouest, car les rayons directs du soleil risqueraient de brûler leurs feuilles...

Le meilleur emplacement pour les plantes vertes est une fenêtre à l'est, avec une belle luminosité mais sans soleil direct.

5- Les mettre près du radiateur

Beaucoup de nos plantes d'intérieur sont des plantes tropicales qui aiment les températures plutôt chaudes de nos appartements.

Mais attention : cela ne signifie pas que vous devez les placer à proximité des radiateurs !

Cette erreur leur serait fatale, surtout si l'air ambiant de votre logement est sec...

Retenez que les plantes tropicales ont besoin d'un taux d'hygrométrie (c'est-à-dire d'humidité) relativement élevé.

Conclusion : éloignez-les des sources de chaleur et pensez à brumiser leur feuillage quand l'air est sec !

6- Les laisser prendre la poussière

Pour que vos plantes d'intérieur prospèrent, ne les oubliez pas dans un coin et surtout ne laissez pas leurs feuilles se couvrir de poussière !

Au bout d'un certain temps, la poussière accumulée empêche la photosynthèse.

C'est pourquoi il faut de temps en temps nettoyer les grandes feuilles avec une éponge et vaporiser les plus fines.

Afin de nettoyer les plantes vertes vous pouvez aussi :
=> les sortir sous la pluie si les températures sont assez douces
=> les doucher dans votre salle de bain, en réglant l'eau tiède et le jet pas trop fort.

7- Les sortir trop tôt au printemps

Vous avez lu que les plantes vertes aiment être sorties de la maison au printemps ? C'est vrai, mais sous certaines conditions...

Avant de sortir vos plantes d'intérieur dehors :
=> attendez que les températures soient vraiment douces
=> choisissez un emplacement à l'ombre et à l'abri du vent
=> profitez d'une douce pluie printanière qui nettoiera les feuilles

Attention aux chocs thermiques ! Ils peuvent être causés par le froid nocturne, les courants d'air froid ou à l'inverse par le soleil brûlant sur les feuilles.

8- Oublier de les nourrir

Enfin, n'oubliez pas que les plantes d'intérieur sont des êtres vivants comme les autres, qui ont besoin de nourriture.

N'oubliez pas de leur donner de l'engrais (en moyenne une fois par mois), sauf si vous les avez rempotées dans un terreau contenant déjà de l'engrais...

Pensez aussi à rempoter la plante dès qu'elle vous semble à l'étroit dans son pot.

Après achat, il est possible de conserver une plante d'intérieur dans son pot d'origine pendant un an maximum.

Si les racines commencent à sortir en-dessous du pot, programmez un rempotage dès la fin de la floraison.

Plus d'information :

Tag : plante d'intérieur, plantes vertes, erreurs de jardinage, erreurs plantes d'intérieur, entretien plante d'intérieur, arrosage plante d'intérieur, arroser les plantes d'intérieur, engrais plante d'intérieur



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis