Que Faire Sans Le Bac ?

Que faire sans le bac ?

Plusieurs solutions existent pour rebondir après un échec au baccalauréat. Redoublement, préparation d’un diplôme, entrée dans la fonction publique ou formation professionnelle… nous vous proposons de découvrir les possibilités offertes aux jeunes sans le bac.

Repasser l'examen

Redoublement, formation professionnelle sans le bac ou entrée dans la vie active, plusieurs solutions s’offrent aux lycéens qui n’ont pas obtenu le baccalauréat …

Cependant, il est fortement conseillé de se représenter à l'examen. En effet, 80% des élèves de terminale générale et technologique qui se présentent à l’examen pour la deuxième année consécutive le réussissent.

Il est également possible de se présenter en candidat libre et de conserver le bénéfice de ses notes égales ou supérieures à 10/20. Les candidats repassent uniquement les épreuves où ils n’ont pas eu la moyenne.
A noter : pour mettre toutes les chances de votre côté, il est conseillé de suivre une préparation, par exemple celle du CNED Centre national d'enseignement à distance (voir le site : www.cned.fr).

Préparer un diplôme

Une autre possibilité consiste à préparer un diplôme accessible sans le bac :
• le diplôme d’accès aux études universitaires ou DAEU
• la capacité en droit
• les diplômes des écoles spécialisées (qui sont souvent des écoles privées assez onéreuses).

Le diplôme d'accès aux études universitaires ou DAEU se prépare en un an et donne accès à l'enseignement supérieur. Pour le présenter, il faut avoir interrompu ses études initiales depuis deux ans et avoir au moins 24 ans (ou 20 ans si vous avez travaillé deux ans).

La capacité en droit est ouverte aux jeunes âgés de 17 ans. Elle permet d'intégrer la première année de Licence de droit ou un DUT carrières juridiques avec une note moyenne de 10 sur 20 sur l’ensemble des deux années. Mais il faut savoir que cette formation en deux ans est difficile et que le taux d'échec est de 80% la première année...

De nombreuses écoles privées proposent des formations (non reconnues au niveau national) dans les secteurs de la communication, de l'informatique, du commerce et de la gestion, ou du tourisme. Renseignez-vous à l'avance pour éviter les mauvaises surprises !

Devenir fonctionnaire

Certains postes de la fonction publique d'Etat, de la fonction publique hospitalière ou de la fonction publique territoriale sont accessibles sans le bac dans les catégories B (bac ou niveau bac) et C (sans le bac).

Pour y accéder, il faut réussir un concours, par exemple en catégorie C le concours de gardien de la paix, d’adjoint administratif, de surveillant de l’administration pénitentiaire ou d’agent de recouvrement du Trésor…
N'hésitez pas à en présenter plusieurs, car la concurrence est rude !

Sans le baccalauréat, vous pouvez aussi entrer dans l'armée. Engagé volontaire pour 5 ans, vous obtenez une double compétence militaire et technique. Vous pouvez ensuite envisager une carrière de sous-officier ou vous réorienter dans le secteur civil.
Les sapeurs-pompiers de Paris ou les marins-pompiers de Marseille offrent aussi des opportunités pour les non-bacheliers.

Suivre une formation professionnelle

Enfin, les non-bacheliers peuvent choisir la voie d’une formation professionnelle (baccalauréat professionnel, formation complémentaire, contrats en alternance...).

Les formations à distance proposées par le Cned ou la FIED (Fédération interuniversitaire de l’enseignement à distance) peuvent être une solution pour ceux qui ne souhaitent pas suivre la voie de l’enseignement classique.

Il est également possible de suivre les cours du CNAM. Le Conservatoire national des arts et métiers permet notamment d’obtenir des certificats professionnels accessibles au niveau bac. Le CNAM propose aussi aux non-bacheliers des cours de remise à niveau, avant la poursuite d'études.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.onisep.fr/

Tag : formation sans bac, formation sans le bac, formations sans bac, sans le bac, que faire sans le bac, école sans bac, concours sans bac, fac sans bac, DAEU, le DAEU, orientation sans bac , bac, formation professionnelle, baccalauréat, droit, Cnam, Cned, fonction publique, sous-officier, sapeurs-pompiers de Paris, marins-pompiers, Marseille, baccalauréat professionnel, formations à distance, enseignement à distance, armée, administration pénitentiaire, centre national d'enseignement à distance, enseignement supérieur, Licence de droit, informatique, Tourisme, fonction publique hospitalière, fonction publique territoriale, catégorie C, Conservatoire,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)