Supaero : L'école Nationale Supérieure De L'aéronautique Et De L'espace

SUPAERO : l'école nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace

SUPAERO est la première école française, et l'une des toutes premières en Europe, pour la formation d'ingénieurs en aéronautique. Cette école, qui a célébré son centenaire en 2009, fait partie depuis 2007 de l'Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace ou ISAE.

Présentation

L'Ecole nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace, plus connue sous le nome de SUPAERO est une grande école française d'ingénieurs implantée à Toulouse.

Fondée à Paris en 1909 sous le nom d’"Ecole supérieure d'aéronautique et de constructions mécaniques", l’école s’est installée sur le vaste complexe aérospatial de Toulouse-Lespinet en 1968. Depuis 1994, l'école est un établissement public à caractère administratif placé sous tutelle du ministère de la Défense.

Fin 2007, SUPAERO s’est rapprochée de l'Ecole nationale supérieure d'ingénieurs de constructions aéronautiques ou ENSICA pour donner naissance à l'Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace (ISAE).

Formation

L'ISAE a pour vocation de former des ingénieurs dans les domaines aéronautique et spatial, de dispenser des formations doctorales et de mener des travaux de recherche.
Cet établissement délivre deux diplômes d’ingénieur distincts (ingénieur ISAE ENSICA et ingénieur ISAE SUPAERO), ainsi que des mastères spécialisés, des Masters professionnels et de recherche et des diplômes de doctorat.

Le cursus SUPAERO est généraliste et polyvalent, alors que le cursus ENSICA est plus pratique et plus orienté vers les applications.

Ce cursus dure trois ans :
• la 1e année est composée d’un tronc commun obligatoire (mathématiques, physique, initiation aux techniques de l'ingénieur et à la gestion d'entreprise), d’une majeure ou option et d’un projet d’initiation à la recherche (PIR)
• la 2e année est composée d’un tronc commun orienté vers les sciences de l’ingénieur (automatique, mécanique des structures, dynamique du vol, aérodynamique, électronique, traitement du signal), d’une majeure et d’un PIR
• la troisième année est une année de spécialisation dans différents domaines de l’ingénierie et dans le domaine de la finance.

Grâce à des accords avec des universités étrangères comme le MIT ou Stanford, KTH, Polytechnique Montréal, Cranfield, Imperial College, Politécnica de Madrid, Technische Universität de Berlin, les élèves ont la possibilité d’effectuer cette troisième année à l’étranger ou bien de préparer un double diplôme.
Chaque élève a l’obligation d’effectuer une partie de son cursus à l’étranger en stage et/ou en études.

A la fin de la troisième année, une soixantaine d'élèves sélectionnés a la possibilité de suivre une formation en management : le DESIA (Diplôme d'Etudes Supérieures en Ingénierie des Affaires).

Admissions

SUPAERO est l’une des écoles d'ingénieurs les plus sélectives.

Le recrutement pour un cycle complet de trois ans s’effectue sur le concours Mines-Ponts après deux (ou trois) années de classes préparatoires.

Il existe également pour les étudiants français et étrangers une procédure d’admission sur titre pour une entrée en seconde année.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.isae.fr/

Tag : SUPAERO, SUPAERO Toulouse, ISAE SUPAERO, ISAE, ENSAE SUPAERO, concours SUPAERO, école SUPAERO, école ingénieur aéronautique, école aéronautique Toulouse, formation aéronautique, SUPAERO ENSICA



Avis

  • je voulais avoir des informations sur l'entrée en deuxième année pour fabriquer des avions qui ne tombent jamais comme ces milliers d'oiseaux. Je voulais faire évoluer l'Ecole vers une statistique d'audit qui considère qu'un seul accident mortel d'avion est de trop.20/20

    16 décembre 2010

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis