Supélec

Supélec

Supélec est une grande école d’ingénieurs installée sur trois sites à Gif-sur-Yvette, Metz et Rennes. Elle dispense une formation sur trois ans, dont la dernière année peut se dérouler dans une prestigieuse université étrangère et déboucher sur l’obtention d’un double diplôme.

Présentation

L’Ecole supérieure d'électricité dite Supélec est une grande école française orientée vers les sciences de l'énergie et de l'information, qui forme environ 440 ingénieurs par an, au terme de trois années d’études.
Cette école, actuellement dirigée par Alain Bravo (créateur de SFR et de 9Telecom) assure également des missions de formation continue.

Fondation de l’école

Supélec a été fondée en 1894 par la Société Internationale des Électriciens, devenue la Société des Électriciens et des Électroniciens (SEE), dans le but de former des ingénieurs de l'industrie électrique.
Son fondateur et son premier directeur fut Eleuthère Mascart, un normalien élu membre et secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences, qui fut aussi professeur au Collège de France.

Evolution

Initialement installée rue de Staël, dans le 15e arrondissement, l’Ecole supérieure d’électricité a déménagé à Malakoff, puis à Gif-sur-Yvette, près d'Orsay, en 1975.
Depuis, l'école s’est dotée de deux campus supplémentaires, à Metz, en 1982, puis à Rennes, en 1993.
Chacun de ses campus accueille à la fois les bâtiments d'enseignement et les résidences des élèves, ce qui a permis le développement d’une vie associative particulièrement riche.
L’école a pris le nom d'Association Supélec en 1987.

Organisation

Supélec a un statut de droit privé et appartient à une association loi 1901, mais elle a passé une convention avec l'État qui lui permet de bénéficier d'un soutien financier.
Elle est également financée par un groupe d'industriels réunissant une trentaine de grandes entreprises françaises et internationales.
Ce financement lui permet de présenter des frais de scolarité peu élevés, équivalents aux écoles d'ingénieurs publiques.

Supélec en chiffres

En 2006, l’école qui présentait un budget de 35,5 millions d'euros rassemblait 150 enseignants-chercheurs, 580 enseignants vacataires et accueillait 1850 étudiants en formation initiale.
Supélec proposait en 2006 460 diplômes d'ingénieurs, 91 diplômes de Master Recherche, 75 diplômes de mastères spécialisés et 48 diplômes de doctorat.
L’école, qui participe à différents pôles de compétitivité, dépose en moyenne 12 brevets par an et a été à l’origine de 485 publications ou communications internationales majeures en 2006.

Une école tournée vers l’international

Supélec organise des échanges d'étudiants en envoyant certains de ses élèves effectuer leur troisième année d’études à l'étranger (dans près de 90 universités étrangères, dont Berkeley, le Mit et l'Imperial College de Londres) et en accueillant des étudiants d'origine étrangère.
Une troisième année à l’étranger permet d’acquérir un double diplôme grâce aux partenariats entre l’école et des universités étrangères.

L’école accueille également un nombre important de chercheurs, de professeurs et de doctorants étrangers.
Au total, 60 nationalités y sont représentées et 10 langues y sont enseignées.
En 2006, 175 élèves sur 440 ont ainsi été envoyés à l'étranger et deux tiers des étudiants avaient eu une expérience internationale durant leur scolarité.

Autres partenariats

Supélec a également conclu de nombreux partenariats qui permettent aux élèves de troisième année de choisir une option de troisième année à l'École centrale Paris ou de préparer un double diplôme à l'École nationale supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM), un double diplôme à l'Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) ou un double diplôme à l'ESCP-EAP.

Comment intégrer Supélec ?

Le recrutement des élèves-ingénieurs se fait principalement sur concours, après les classes préparatoires aux grandes écoles.
La principale voie d’accès est le Concours Centrale-Supélec (filière de classes préparatoires MP, PSI, PC, PT, TSI), même si une partie des étudiants vient de l'université (avec des licences ou des maîtrises scientifiques).
Un très bon dossier et la réussite d’un test en sciences sont nécessaires à ces "admis sur titres" pour intégrer l'école.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.supelec.fr/

Tag : Supélec, école supérieure d'électricité, école ingénieur, intégrer Supélec, concours Supélec



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis