Le Fort De Brégançon : Une Villégiature Présidentielle

Le fort de Brégançon : une villégiature présidentielle

Depuis une quarantaine d’années, le fort de Brégançon dans le Var est un lieu de villégiature des présidents de la Vème République. Nous vous proposons de découvrir cette forteresse, ancien repaire de pirates devenu la plus célèbre des villégiatures présidentielles.

Présentation

Le fort de Brégançon, situé sur le territoire de la commune de Bormes-les-Mimosas dans le Département du Var, est le lieu officiel de villégiature du Président de la république française.

Cette austère forteresse varoise se dresse sur un piton rocheux de 35 mètres d'altitude, à quelques mètres de la côte à laquelle il est aujourd’hui relié par une jetée.
Ce lieu entouré de chênes jouit d’une vue à couper le souffle sur les îles du Levant, de Porquerolles et de Giens.

Histoire de la forteresse

Une forteresse existe sur cet îlot rocheux depuis l'arrivée des Ligures en 118 avant J.C.
Pourtant, rien ne prédestinait ce lieu, qui fut un temps un repaire de pirates, à une fonction présidentielle.

Il fallut attendre le XIème siècle pour que la piraterie y soit éradiquée et que ce territoire devienne la propriété des vicomtes de Marseille.
A cette époque, il n'était pas encore rattaché au royaume de France.

C’est en 1257 que le fort de Brégançon a intégré le royaume de France par le mariage de Béatrix de Provence, avec Charles, comte d'Anjou, et frère du roi Louis IX.

Une villégiature présidentielle

En 1964, à l’occasion du 20ème anniversaire du débarquement en Provence auquel doit assister le président de la République, l’Elysée cherche une résidence à la hauteur de la fonction présidentielle.

Le fort de Brégançon, qui n'était pas encore une résidence de la République, a alors été aménagé en toute hâte pour la circonstance : le Général de Gaulle fut le premier président à y dormir le 25 août 1964.

Le fort est devenu une résidence officielle du Président de la république par l’arrêté du 5 janvier 1968.
Pierre-Jean Guth, Architecte de la Marine nationale, a été chargé de transformer la vieille forteresse en une résidence agréable et 3 millions de francs de Travaux ont été entrepris.

Le Président Georges Pompidou et son épouse y séjournent en août 1969 et y reviennent les années suivantes, notamment pendant les étés 1970 et 1971.
Par la suite, le Président Valéry Giscard d'Estaing s’est rendu régulièrement à Brégançon et y a même donné une interview télévisée à l'approche des élections législatives, le 26 février 1978.

Le Président François Mitterrand y a reçu le chancelier allemand Helmut Kohl le 24 août 1985 et, le 16 août 2004, le Président Jacques Chirac y a reçu le président algérien Abd El-Aziz Bouteflika.

Le Président Nicolas Sarkozy s'est rendu pour la Première fois à Brégançon le 18 mai 2007, deux jours après son investiture à la tête de l'Etat.

Plus d'information :

Tag : fort de Brégançon, Brégançon, résidence officielle de président, lieu de villégiature du président, Bormes-les-Mimosas



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis