Les îles Artificielles : Habitat De Demain ?

Les îles artificielles : habitat de demain ?

Si depuis toujours les îles font rêver, il est désormais possible de les construire de toutes pièces. Les îles artificielles fascinent les architectes qui développent les projets les plus divers, de l’île refuge pour réfugiés climatiques à la ville flottante du futur.

Le principe des îles artificielles

Les îles artificielles sont des îles construites de main d’homme, sur un récif existant, par extension d'un îlot existant ou sur le modèle des plates-formes pétrolières.

Il existe plusieurs techniques de construction d’une île artificielle, dont la plus courante est la construction par remblayage.

L'île Notre-Dame, située près de Montréal, a ainsi été créée à partir de la terre excavée du métro de Montréal lors des travaux pour l'Exposition universelle de 1967.

Une invention très ancienne

Il existe aujourd’hui des îles artificielles aux quatre coins de la planète, du Flevopolder aux Pays-Bas à Ellis Island au large de New York sans oublier les aéroports japonais de Kansai, Chubu, Kitakyushu et Kobe

Si le concept d'île artificielle donne lieu à des projets futuristes, il n’est pourtant pas nouveau.
Il remonterait même à la Préhistoire comme en témoignent les Crannogs d'Ecosse et d'Irlande.

Si l’on en croit les îles Uros du lac Titicaca, les chinampas qui entouraient l'ancienne ville aztèque de Tenochtitlán, ou encore l’île de Dejima construite dans la baie de Nagasaki à l'époque d'Edo, les hommes ont de tout temps cherché à gagner du terrain sur les eaux.

Des projets futuristes

Dans les années 2000, Dubaï, connu pour ses projets architecturaux titanesques, a lancé plusieurs projets d'îles artificielles : Palm Islands, The World et Dubaï Waterfront.

Sur les trois archipels artificiels de Palm Island, seul celui de Palm Jumeirah construit entre 2001 et 2007 est aujourd’hui habité. En raison de la crise financière, les autres projets sont aujourd’hui reportés. Mais cela n’empêche pas d’autres idées d’émerger.

Après Dubaï, Abou Dhabi et le Qatar, la Russie a elle aussi décidé de construire sur la mer Noire un archipel artificiel de 330 hectares, baptisé Federation Island. Ce projet, signé par le cabinet d'architecture néerlandais d'Erick Van Egeraat, devrait voir le jour pour les Jeux Olympiques d'hiver de Sochi en 2014.

Dernière création en date, la société autrichienne Orsos Island a imaginé une île artificielle personnelle. Cette sorte de villa flottante, remorquée par un bateau, serait déplaçable au gré des saisons ! Malgré son prix (plus de 5 millions d'euros), des acheteurs ont déjà passé commande et la première livraison est prévue dans deux ans.

Le concept des îles artificielles flottantes passionne les architectes qui imaginent toutes sortes de projets : l'île de croisière sorte de paquebot géant de 300m de large, l'île refuge imaginée pour accueillir les réfugiés climatiques chassés de chez eux par la montée des eaux mais aussi des villes flottantes dignes des meilleurs romans de science-fiction !

Vous pouvez découvrir quelques-uns de ces projets sur le site ci-dessous.

Plus d'information :

Visitez le site : http://veilletourisme.ca/2011/05/25/des-structures-flottantes-volantes-autosuffisantes-non-permanentes/

Tag : îles artificielles, île artificielle, îles artificielles définition, îles artificielles construction, îles artificielles Dubaï, projets îles artificielles, îles artificielles flottantes



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis