Le Temple De Louxor : Un Trésor De La Civilisation égyptienne

Le temple de Louxor : un trésor de la civilisation égyptienne

Le temple de Louxor, édifice majestueux construit sous le règne d’Aménophis III, se dresse au cœur de l’ancienne Thèbes. Cette ville, qui fut la capitale de l'Egypte à l’époque du Moyen et du Nouvel Empire, offre des témoignages exceptionnels de la civilisation égyptienne à son apogée.

Présentation

Le temple de Louxor, en Egypte, est l’un des principaux vestiges de l’ancienne Thèbes avec le temple de Karnak et les nécropoles de la Vallée des Rois et de la Vallée des Reines.

Ce majestueux édifice, qui se dresse sur les bords du Nil, était un temple consacré au dieu Amon. Il a été construit sous le règne du pharaon Amenhotep III (ou Aménophis III) vers 1.300 avant JC.

Histoire de ce monument

Le temple de Louxor, dont la construction date du Nouvel Empire (entre 1300 avant J.C. et 1250 avant J.C.), a été édifié sur l'emplacement d’un sanctuaire de Hatshepsout encore plus ancien.

Ce temple a été construit pour l’essentiel sous les XVIIIe et XIXe dynasties.
Il s’agissait d’un temple complet avec, en enfilade, naos, sanctuaire de la barque, salle des offrandes et antichambre. Le tout était précédé d’une salle hypostyle ouverte sur une grande cour carrée, la "cour solaire", bordée sur trois côtés d’une double rangée de soixante-quatre colonnes.
L’ensemble était complété par une colonnade haute de plus de vingt mètres, formant un kiosque monumental qui marquait l’entrée du temple.

A l’époque romaine, ce temple a été partiellement transformé en camp militaire.
A cette occasion, les prêtres enfouirent pieusement une série d’images divines et royales dans la grande cour solaire d’Amenhotep III. Ces statues, découvertes en 1989, sont actuellement exposées au musée de Louxor.

Depuis le règne des pharaons jusqu'aux époques chrétienne et islamique, il a servi de lieu de culte de plusieurs religions.

Les parties les plus anciennes à avoir été conservées remontent à Amenhotep III et à Ramsès II. Aujourd’hui, ce monument est l’un des édifices les mieux préservés du Nouvel Empire et constitue un témoignage précieux dans le plus pur style de la XVIIIe dynastie.

Description

Pour rejoindre l'entrée du temple de Louxor, le visiteur doit passer par une avenue bordée de deux rangées de Sphinx, qui sont les gardiens du monde inférieur et des portes du temple.
A noter : à l’origine, cette avenue reliait le Temple de Louxor à celui de Karnak situé à 2 km.

A l'entrée du temple se trouve le fameux pylône, ajouté par Ramsès II, dont les bas-reliefs représentent les exploits militaires du pharaon. Deux statues colossales représentant Ramsès II assis se dressent devant le temple.

On y voit aussi l’un des deux obélisques édifiés sous Ramsès II. Le deuxième a été offert à la France en 1833 par Mohammed Ali et orne depuis 1836 la Place de la Concorde à Paris.

Au-delà du grand pylône, le visiteur peut traverser deux grandes cours à péristyle et la colonnade monumentale qui relie ces deux cours. Cette colonnade composée de 14 colonnes gigantesques, mène dans la cour solaire d’Aménophis III et permet d’accéder à la salle hypostyle et au sanctuaire proprement dit.

Plus d'information :

Tag : temple de Louxor, Louxor, visiter Louxor, ancienne Thèbes



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis