Le Taj Mahal : L'une Des Sept Nouvelles Merveilles Du Monde

Le Taj Mahal : l'une des sept nouvelles merveilles du monde

Joyau de l'art musulman en Inde, le Taj Mahal est un chef-d'œuvre d’architecture appartenant au patrimoine de l'humanité. Cet immense mausolée funéraire de marbre blanc a été construit sur l'ordre de l'empereur moghol Shâh Jahân en mémoire de son épouse favorite.

Présentation

Le Taj Mahal, dont le nom signifie "Palais de la Couronne", est un magnifique mausolée de marbre blanc situé dans l'Etat de l'Uttar Pradesh en Inde.

Ce monument d’une beauté saisissante a été édifié par l'empereur moghol Shâh Jahân comme une preuve d'amour en mémoire de son épouse Arjumand Bânu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal, "la lumière du palais".

Ce mausolée colossal de marbre blanc changeant de couleur selon les heures du jour est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983.
Le 7 juillet 2007, ce monument a été désigné comme l'une des sept nouvelles merveilles du monde.

Histoire du Taj Mahal

L’épouse de l’empereur Shâh Jahân, Arjumand Bânu Begam, est morte le 17 juin 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant. Elle fut d’abord inhumée dans le jardin Zainabad à Burhampur.

Par amour pour cette femme, l’empereur décida de faire construire le plus beau des mausolées : le Taj Mahal. L'architecte principal de ce projet fut Usad Ahmad de Lahore.

Les Travaux débutèrent en 1631 pour ne s'achever que 17 ans plus tard en 1648. L'Etat de l'Uttar Pradesh, qui a célébré officiellement le 350e anniversaire de l'édifice en 2004, affirme quant à lui que les Travaux se sont achevés en 1654.
A sa mort survenue le 31 janvier 1666, l’empereur fut inhumé auprès de son épouse à Agra.

Un chef-d'œuvre de symétrie

Le Taj Mahal est un joyau utilisant 28 types de pierres fines ou ornementales polychromes incrustés dans le marbre blanc. Ce marbre blanc vient du Rajasthan et est orné de jaspe du Panjâb, de turquoise et de malachite du Tibet, de lapis-lazuli du Sri Lanka, de corail de la mer Rouge, de grenats du Gange et de cristal de roche de l'Himalaya.

Cet édifice est également célèbre pour la justesse de ses proportions et la symétrie parfaitement respectée de sa construction.
Le bâtiment funéraire de forme octogonale est coiffé d'un dôme en forme de bulbe et entouré de quatre Tours érigées aux quatre angles. Les axes de symétrie sont accentués par les jardins et les pièces d'eau situés en face du tombeau selon des axes rigoureusement perpendiculaires.

A gauche du monument se trouve une mosquée de grès rouge construite afin de sanctifier ce site et de fournir un lieu de culte aux pèlerins. L’empereur, qui était musulman, a même fait construire une réplique exacte de cette mosquée du côté droit, par souci de symétrie.
Pourtant, cette réplique connue sous le nom de jawab ne peut servir de lieu de culte car elle n'est pas orientée vers La Mecque.

Assez ironiquement, la seule exception à ce principe de symétrie est le tombeau de Shâh Jahân qui a été placé à coté de celui de son épouse à l'intérieur du mausolée.

Plus d'information :

Tag : Taj Mahal, histoire Taj Mahal, merveilles du monde, architecture Taj Mahal, patrimoine de l'Unesco, Agra



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis