Photos HDR
 

Le Sténopé : Présentation Et Fonctionnement

Le sténopé : présentation et fonctionnement

Le sténopé est un appareil photographique très simple, sans viseur ni objectif. Il est constitué d’une boîte étanche à la lumière que l’on perce d’un minuscule trou pour capturer des images. Voici une présentation de cette technique photographique souvent méconnue.

Présentation

Le mot sténopé est un nom qui vient du grec et signifie "trou étroit". Il désigne un dispositif optique qui permet de reproduire une image après passage de la lumière par un orifice de très petit diamètre.

Ce dispositif permet de réaliser des photographies en remplaçant la lentille ou l'ensemble des lentilles formant un Objectif photo par un simple "trou d'épingle".
C’est pourquoi on parle aussi de pinhole camera en anglais.

Principe de fonctionnement

Un appareil photographique à sténopé se présente donc sous la forme d’une boîte étanche à la lumière dont l’une des faces est percée d’un minuscule trou.

Ce trou d’épingle laisse entrer la lumière. Tous les rayons lumineux émis par un objet convergent vers ce trou et sont projetés sur la surface opposée au trou.
Ainsi, une image inversée de l’objet vient se former sur l'arrière de l'appareil.

Il suffit de placer une surface sensible comme du papier photographique sur la surface opposée au trou pour capturer cette image et en faire une photographie.
L’image peut également être observée en temps réel sur un verre dépoli.

Caractéristiques de cette technique

En raison de la petitesse de l’orifice par lequel la lumière entre à l’intérieur de l’appareil et de l'absence de focalisation, la prise de vue prend beaucoup de temps.

Selon la taille de l’appareil et de l'ouverture, il faut parfois plusieurs heures pour impressionner la surface photosensible.
C’est pourquoi il est nécessaire de s'équiper d'un trépied photo et d'un posemètre pour utiliser cette technique photographique.

En contrepartie, la photographie au sténopé autorise une plus grande latitude d'exposition et une profondeur de champs presque infinie.
Par ailleurs, les variations et les approximations de cette technique font son intérêt artistique : les résultats obtenus sont souvent surprenants mais toujours intéressants.

Les éléments d’un sténopé

Un sténopé se compose des éléments suivants :
• une enceinte obscure (c’est-à-dire une boîte étanche à la lumière)
• un trou minuscule (qui est le sténopé proprement dit)
• une surface sensible
• un obturateur.

L'enceinte obscure peut être constituée d'une simple boite de récupération en bois, en Plastique ou en métal (boite de biscuit, de Thé etc.).
L’intérieur de la boîte doit être recouvert d’une substance noire et mate pour éviter toute réflexion optique des rayons lumineux.

On perce l’une des faces d’un petit trou, à l’aide d’une aiguille à coudre par exemple.
Ce trou doit être ni trop petit ni trop grand (entre 0,3 et 0,8 mm) et le plus rond possible.

La surface sensible peut être une Pellicule photo classique, un Polaroïd ou une feuille de papier photographique.

Pour en savoir plus sur la construction des sténopés et la mise en œuvre de cette technique, vous pouvez consulter le site ci-dessous.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis