vous êtes ici : Accueil > Articles > News et Média > Météo > Meteo Neiges

Le verglas : formation et risques

Le verglas est une couche de glace qui apparaît en cas de précipitations associées à des températures au sol inférieures à 0 °C. Très glissant, il représente un danger pour les automobilistes. Voici quelques conseils pour adapter sa conduite et éviter les dérapages.

Partager

Qu’est-ce que le verglas ?

Le verglas est un dépôt de glace compacte et lisse, généralement transparente.

Il provient d'une pluie ou d'une bruine d'eau surfondue (c'est-à-dire restant liquide malgré une température négative) qui gèle en entrant en contact avec une surface dont la température est inférieure à 0 °C.

Très glissant, le verglas transforme les routes en de gigantesques patinoires et rend la circulation difficile, voire impossible, même à vitesse très réduite.


Formation

L'arrivée d'une perturbation pluvieuse après une période froide est propice à la formation de verglas. Celui-ci résulte le plus souvent d’une pluie verglaçante ou d’une bruine verglaçante.

Si la température près au sol est inférieure à 0 °C, les gouttelettes en état instable de surfusion vont geler au contact des objets ou du sol et y former une couche de glace.

Il existe également un autre type de verglas, qui se forme par congélation de gouttes non surfondues quand le sol est à une température très basse.


Un peu de vocabulaire

Les automobilistes appellent "verglas" tout ce qui rend la route glissante et le confondent généralement avec le givre, la gelée blanche ou la neige tassée.

Il existe aussi plusieurs types de précipitations verglaçantes.
Quand la pluie se transforme en minuscules particules de glace dans l'air, c’est du grésil qui tombe. Son diamètre est plus faible que celui de la grêle. La grêle ne se développe que dans les nuages d'orage (ou cumulonimbus). Au contraire, le grésil peut provenir de tous les nuages donnant de la pluie, quand l'air est assez froid.


Risques

Le verglas est particulièrement dangereux sur les routes car il est à la fois peu visible et très glissant. Il est responsable de nombreuses pertes de contrôle et d’accidents.
Même les pneus hiver ou pneus neige ne vous protègent pas contre les plaques de glace.

Voici quelques conseils de conduite pour éviter les dérapages dans des conditions météo difficiles :
• respecter les limitations de vitesse
• augmenter les distances de sécurité avec la voiture qui vous précède
• être attentif à la route et anticiper
• éviter les manoeuvres brusques
• éviter les accélérations et les freinages brusques
• démarrer en seconde pour éviter de patiner
• rouler dans les traces du véhicule qui vous précède (il aura déjà balayé la route devant vous)
• faire des pauses fréquentes pour rester concentré.

A noter : si votre voiture dérape et part en tête-à-queue, ne contre-braquez pas : il faut au contraire tourner le volant dans le sens de la glissade.
Les deux-roues, motos ou scooters ne doivent pas prendre la route en cas de verglas.



Auteur :   |   Date de création : 12/01/2010   

Tag : verglas, le verglas, météo verglas, conduite verglas, voiture verglas, route verglas

 

Le verglas : formation et risques
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Samedi 25 Octobre 2014, Bonne fête aux Crépin, Daria, Doria, Enguerran,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres