Augmentation Du Prix Des Cigarettes : Est-ce Efficace ?

Augmentation du prix des cigarettes : est-ce efficace ?

Afin de faire reculer le tabagisme en France, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé vouloir augmenter le prix du tabac de manière à atteindre à terme le seuil fatidique de 10 euros le paquet. Mais l'augmentation du prix des cigarettes est-elle une mesure efficace ? Eléments de réponse.

Une cause de mortalité évitable

En France, les fumeurs sont 16 millions à consommer chaque jour ce poison qu'est le tabac.

Première cause de mortalité évitable dans notre pays, la cigarette est responsable de 78.000 décès prématurés par an en France.

Avec 22,4% de fumeurs quotidiens, la France est l'un des mauvais élèves de l'Europe et le tabagisme des adolescents y est jugé "alarmant" par l'OCDE.

De plus, le coût social du tabagisme est évalué à plus de 100 milliards d'euros.

Or, selon l'Organisation mondiale de la santé, l'augmentation du prix des cigarettes est le meilleur moyen de toucher les fumeurs là où ça fait mal... au portefeuille !

Pour parvenir à cette conclusion, l'OMS a étudié en 2011 l'impact des hausses de prix sur la consommation de tabac dans 12 pays différents.

Une mesure dissuasive

Selon les observations de l'OMS, une hausse de 10% du prix du paquet entraîne une baisse des ventes de 4 à 8%, selon le niveau de vie du pays.

L'augmentation du prix des cigarettes a un véritable effet dissuasif :
=> elle pousse une partie des fumeurs à arrêter ou à réduire leur consommation
=> elle dissuade de commencer à fumer.

En France, on a pu constater ce résultat lors de la dernière hausse de cette ampleur, en 2003.

Les augmentations successives (de 8% en janvier, 18% en octobre puis 9% en janvier 2004) ont fait passer le nombre de fumeurs de 35% de la population adulte en 2000 à 30% en 2005.

Des hausses successives en prévision

Ces chiffres expliquent pourquoi la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, souhaite prendre exemple sur nos voisins anglo-saxons et augmenter radicalement le prix du tabac pour atteindre le seuil symbolique des dix euros.

Pour provoquer un "choc" salutaire chez les fumeurs, l'augmentation du prix des cigarettes doit être importante.

La ministre a ainsi annoncé que le paquet de cigarettes allait augmenter d'un euro en mars 2018.

Néanmoins, les hausses suivantes seront de 50 centimes en avril, novembre 2019 et avril 2020, et enfin 40 centimes en novembre 2020.

Or, selon les spécialistes en addictologie, ces hausses seront trop progressives et étalées dans le temps pour être vraiment efficaces.

En règle générale, les augmentations de moins de 10% ne sont pas profitables à la santé publique, mais plutôt... aux caisses de l'Etat !

De leur côté, les buralistes craignent une hausse de la contrebande et redoutent, à juste titre, que leurs clients français n'aillent acheter leurs cigarettes chez leurs homologues espagnols, allemands ou belges.

En 2016, plus d'une cigarette sur quatre fumées en France a été achetée en dehors du réseau officiel des débitants de tabac.

La hausse de prix ne suffit pas

Non seulement l'augmentation du prix des cigarettes ne suffit pas toujours à dissuader de fumer, mais elle accroît aussi les inégalités.

Alors que le prix devrait décourager en priorité les personnes les plus modestes, on sait qu'elles sont aussi les plus insensibles aux campagnes de prévention.

Selon des études en épidémiologie, les catégories de population les plus modestes (chômeurs, ouvriers) ne pensent pas à leur avenir et à leur santé à long terme car leur attention est captée par des angoisses immédiates.

Or, la cigarette est pour beaucoup d'entre eux une aide et une réponse à ces angoisses.

Pour aider les fumeurs à arrêter, augmenter les prix ne suffit pas : il faudrait aussi apporter une aide au sevrage, voire rendre gratuits les produits de substitution à la nicotine ...

Seul avantage indéniable des hausses de prix : elles dissuadent les jeunes de commencer à fumer.

Selon l'OMS, une hausse de 10% du prix fait baisser jusqu'à 7% la consommation de tabac chez les mineurs.

La lutte contre le tabagisme chez les jeunes est un enjeu crucial puisque 80% des fumeurs adultes ont commencé avant l'âge de 18 ans.

Plus d'information :

Tag : prix des cigarettes, augmentation prix des cigarettes, prix des cigarettes augmentation, prix du tabac, mesure anti tabac, paquet de cigarettes prix, augmentation prix du tabac, augmentation cigarette



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis