Liar : Une Série Captivante Sur Tf1

Liar : une série captivante sur TF1

Un nouveau thriller britannique intitulé "Liar" arrive sur TF1 le jeudi soir. Cette série, qui a divisé l'Angleterre et suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, devrait captiver tout autant les téléspectateurs français. Elle s'articule en effet autour d'une affaire de viol et souligne la difficulté à démêler la vérité quand il n'y a pas de preuves matérielles.

Parole contre parole

Laura Nielson, une enseignante récemment séparée du policier Tom Bailey, ne se sent pas prête à refaire sa vie.

Sur les conseils de sa soeur Katy, elle accepte néanmoins l'invitation à dîner d'Andrew Earlham, un séduisant chirurgien.

Ce dernier vit seul avec son fils, Luke, depuis le décès de sa femme.

Le rendez-vous semble se passer à merveille mais, le lendemain, Laura accuse Andrew de viol. Celui-ci, surpris par de telles accusations, clame son innocence.

La série Liar retrace cette enquête difficile menée par les inspecteurs Maxwell et Harmon.

Qui de Laura (Joanne Froggatt) ou Andrew (Ioan Gruffudd) dit la vérité ?

Un sujet délicat

Alors que le thème délicat du viol a été traité avec beaucoup de vérité dans la saison 3 de Broadchurch (récemment diffusée sur France 2), Liar semble s'inscrire dans la même veine, du moins au début de l'intrigue.

Les premiers épisodes de cette fiction britannique relatent de façon réaliste le parcours d'une victime de viol.

Même si le scénario n'est pas directement inspiré d'une histoire vraie, cette série fait écho à l'actualité où des femmes ont osé parler des abus qu'elles avaient subis.

Cette mini-série en 6 épisodes de 52 minutes s'inscrit dans le réalisme social mais lorgne aussi du côté du thriller.

Elle s'articule tout entière autour de la difficulté à juger ce genre d'affaires, en l'absence de preuves matérielles.

Dans cette affaire, c'est la parole de l'un contre celle de l'autre. En l'occurrence, celle d'une jeune professeure de lycée instable contre celle d'un médecin apparemment bien sous tous rapports.

Une série qui a divisé l'Angleterre

Lors de sa diffusion en Angleterre en septembre dernier, la série Liar a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux en raison du sujet abordé mais aussi des rebondissements de l'intrigue.

Cette fiction a même suscité une belle controverse, certains l'accusant de renforcer les clichés sur le viol (une femme qui prétend avoir été violée serait une menteuse tordue).

En fait, cette série s'interroge sur la limite subtile entre le sexe consenti ou non. Un sujet forcément délicat qui n'a pas empêché cette fiction de réaliser de très bonnes audiences...

Pourquoi regarder ?

Liar est une série des frères Jack et Harry Williams, auxquels on doit notamment The Missing.

Construite en 6 x 52 minutes, elle offre un scénario dense et riche avec de multiples coups de théâtre.

L'intrigue, très prenante dès le début, progresse de manière passionnante.

Au fil des épisodes, elle attise notre curiosité, gagne en intensité et nous tient en haleine tout du long.

Enfin cette série télé nous réserve un final à la hauteur de nos attentes, avec un vrai dénouement.

Ce thriller psychologique est porté par deux très bons acteurs Joanne Froggatt (vue dans "Downton Abbey") et Ioan Gruffudd (qui interprétait le médecin légiste immortel dans la série Forever sur TF1).

Face au succès de cette série outre-Manche, une saison 2 est d'ores et déjà prévue sur ITV.

Cette nouveauté est à découvrir sur TF1 à partir du jeudi 7 décembre 2017 à 21h.

Plus d'information :

Tag : Liar, série liar, serie liar, liar la nuit du mensonge, joanne froggatt, ioan gruffudd, liar serie avis, liar serie britannique, liar serie 2017 , viol, TF1, thriller, Angleterre, Andrew, britannique, réseaux sociaux, médecin, lycée, théâtre, Downton Abbey, médecin légiste, saison 2, itv, professeure, genre, mini-série, France 2, saison 3, traité, Maxwell, chirurgien, Tom, français, 7 décembre,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis