Mensonges : 5 Bonnes Raisons De Regarder La Nouvelle Série De Tf1

Mensonges : 5 bonnes raisons de regarder la nouvelle série de TF1Image ©TF1

Après le succès phénoménal de la série HPI, Audrey Fleurot revient sur la Une dans une série totalement différente. Dans Mensonges, elle incarne une femme victime de viol. Nous avons listé pour vous 5 bonnes raisons de découvrir cette nouveauté de la rentrée sur TF1.

1- Pour le thème de cette série

Jeanne, professeur de philosophie (interprétée par Audrey Fleurot), accepte un soir de dîner avec Thomas, un chirurgien réputé (incarné par Arnaud Ducret), qui est le père d'un de ses élèves et un collègue de sa sœur.

La soirée se passe à merveille et se termine chez elle. Mais le lendemain, c'est le trou noir. Jeanne n'a plus aucun souvenir de cette nuit et pense avoir été violée.

De son côté Thomas clame son innocence. Lequel des deux ment ?

La première bonne raison de regarder la série Mensonges, c'est le thème qu'elle aborde. À l'ère du hashtag MeToo, parler des agressions sexuelles dont les femmes sont victimes reste un sujet essentiel.

En effet, selon l'Organisation mondiale de la santé, une femme sur trois dans le monde est victime de violences.

Avec cette adaptation de la série britannique Liar, TF1 propose une fiction française au thème plus audacieux que d'ordinaire.

2- Pour comparer l'adaptation à l'original

Si l'intrigue de cette nouvelle série vous dit quelque chose, c'est sans doute parce que vous avez vu Liar dont Mensonges est l'adaptation.

Ce thriller psychologique avec Joanne Froggatt et Ioan Gruffudd avait déjà été diffusé sur TF1 en décembre 2017.

L’adaptation française est moins sombre à l'image que Liar ... Mais, comme dans la série britannique originale, tout l'enjeu de cette fiction en 6 épisodes est de savoir qui dit vrai et qui ment

3- Pour la prestation d'Audrey Fleurot

Une autre bonne raison de découvrir la série Mensonges sur TF1, c'est le plaisir de retrouver Audrey Fleurot dans un registre complètement différent.

Après son rôle pétillant et drôle dans la série à succès HPI (qui a attiré jusqu'à 12 millions de téléspectateurs, replay inclus), la comédienne prouve l'étendue de son talent dans ce rôle de femme victime de viol.

Le personnage de Jeanne lui offre l'occasion de décliner une large palette d'émotions. Audrey Fleurot tient là un nouveau rôle de femme forte, prête à aller au bout de ses convictions, quitte à semer le chaos autour d'elle.

4- Pour découvrir Arnaud Ducret à contre-emploi

Face à la flamboyante Audrey Fleurot, Arnaud Ducret tire son épingle du jeu et change de visage au gré de l'intrigue.

L'acteur et humoriste, révélé par la série humoristique Parents mode d'emploi sur France 2, est bluffant dans ce rôle à contre-emploi.

Dans le rôle de Thomas Villeneuve, il apparaît d'abord comme un innocent injustement accusé puis révèle peu à peu une facette plus inquiétante de sa personnalité.

5- Pour le suspense haletant

Enfin, la série Mensonges mérite d'être découverte pour son suspense haletant.

Au fil des semaines et des révélations successives, cette fiction se transforme en un thriller redoutablement efficace et captivant. Saurez-vous démêler le vrai du faux ?

Cette série en 6 épisodes est à découvrir sur TF1 à partir du jeudi 2 septembre 2021 à 21h05. Elle fait partie des nombreuses fictions inédites que la chaîne a prévu de dévoiler aux téléspectateurs pour la rentrée.

Plus d'information :

Quizz sur cet article : De quelle série télé étrangère la série Mensonges sur TF1 est-elle l'adaptation ?

Tag : Mensonges, mensonges série tf1, série mensonges, série mensonges tf1, mensonges tf1, série mensonges diffusion, audrey fleurot, série audrey fleurot, audrey fleurot série, audrey fleurot série tf1, arnaud ducret , Mensonges, Audrey Fleurot, TF1, Liar, jeanne, Arnaud, française, thriller, suspense, britannique, viol, agressions sexuelles, Acteur, humoriste, humoristique, Parents Mode d'Emploi, France 2, Villeneuve, partir, flamboyante, comédienne, l'enjeu, Santé, hashtag, trou noir, chirurgien, philosophie, Joanne Froggatt, Ioan Gruffudd, 2017, 2 septembre,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis