Fun Radio

Fun Radio

Fun Radio, dont l’audience a progressé de manière significative en 2006, rassemble plus de 3,3 millions d’auditeurs chaque jour. Revenons sur l’histoire mouvementée de cette station de radio créée en 1985.

Présentation

Fun Radio est une chaîne de radio musicale privée détenue à 100 % par le groupe RTL depuis 1999.
Ses filiales sont RTL Fun Développement, chargée des produits dérivés, RTL Net, la société éditrice du site funradio.fr et la régie publicitaire IP France.
Ses studios sont implantés 143 Avenue Charles de Gaulle à Neuilly sur Seine et 20 Rue Bayard à Paris.

Animateurs et programmation

Fun Radio compte au nombre de ses animateurs emblématiques Max, Arthur, Gérard de Suresnes, Difool, Le Doc, Cauet, Arnold, Bill, Bob, Didier Sinclair, Eric et Ramzy, Genie, Miguel, Lorenzo ou Karel.
Les animateurs actuels de la station sont Cauet, Déborah, Morgan, Dario, Ludo, JB, Djé, Karel, Mico, Miko, Sophie et Gopher.
La radio doit d’ailleurs la progression actuelle de son audience à Cauet et son équipe le matin ainsi qu’à l’émission Génération Fun de Dario en soirée.
Cette station de radio, qui se veut multigénérationnelle, attire les 13-24 ans aussi bien que les 25-49 ans par une programmation de musique soul et dance.

Création de Fun Radio

Fun Radio a été créée le 2 octobre 1985 par Jean-Baptiste Blanchemin, Éric Pechadre et Pierre Lattès, en fédérant 6 stations locales NRJ implantées à Nancy, Montpellier, Bordeaux, Carcassonne, Toulouse et Grenoble et une station Chic FM (à Nice).
Le DJ Didier Sinclair (qui officiera sur la station jusqu’en 1991) et Bernard Montiel figurent parmi les tout premiers animateurs de la station.

Développement de la station

En 1987, Robert Hersant rachète Fun Radio et la fusionne avec son réseau Chic FM. La station de radio s’installe dans les studios de Chic FM (avenue Charles de Gaulle, à Neuilly sur Seine).
Dès lors, Fun possède une véritable implantation nationale et représente même en 1988 le réseau musical français qui compte le plus de stations (97 stations contre 56 pour NRJ, qu’elle concurrence directement).
En 1989, Fun Radio est développée à l’étranger, notamment en Roumanie, en Slovaquie (où elle devient la Première radio libre dans un pays de l’Est) puis en Belgique.
Au début des années 1990, la station débauche Arthur de Skyrock et l’audience de la matinale explose grâce à des programmes très originaux et impertinents, devançant toutes les autres "radios jeunes".

Lovin’Fun

En octobre 1992, Fun Radio lance une nouvelle émission destinée aux adolescents et jeunes adultes sur l’amour et la sexualité, Lovin'Fun.
Cette émission sulfureuse, programmée pour faire face au succès de Bonsoir la Planète sur Skyrock et animée par "Le Doc" (Christian Spitz, pédiatre) et Difool, fera de Fun la radio la plus écoutée après 20h.

L’ère du RTL Group

RTL Group est entré dans le capital de la station à partir de 1993 et sa part n’a cessé de croître au cours des années suivantes.
Fun Radio adopte alors une programmation musicale rock-grunge et emploie des animateurs dotés d’une forte personnalité, comme Max, Cauet, Arnold, Difool, Le Doc…
En 1996, la station lance son site Internet et réoriente sa programmation vers une programmation musicale mêlant rock, rap, techno et dance. Des émissions thématiques ou d’humour font leur apparition, avec le Eric et Ramzy Show.
La station de radio, dont la programmation musicale et l’équipe ont fait l’objet de multiples remaniements, s’est surtout distinguée par sa liberté de ton, illustrée par exemple par les "Débats de Gérard" (entre 1997 et 2002) des débats programmés tard dans la nuit et animés par Gerard de Suresnes (Gerard Cousin) qui se voulaient "l'émission la plus trash de la bande FM".

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.funradio.fr/

Tag : Fun Radio, histoire de Fun Radio, Lovin'Fun, Arthur, Cauet



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis