L'arc-en-ciel : Présentation Et Explication Du Phénomène

L'arc-en-ciel : présentation et explication du phénomène

L'arc-en-ciel, qui inspire depuis toujours de nombreuses légendes, est un phénomène optique et météorologique rendant visible le spectre continu de la lumière. Nous vous proposons de découvrir les causes et les circonstances de son apparition dans le ciel.

D'où viennent les arc-en-ciel ?

L'arc-en-ciel est une illusion d'optique causée par la dispersion de la lumière du soleil sur un mur d'eau, par exemple un rideau de pluie, de bruine ou de brouillard. Les chutes de neige ne forment jamais d'arcs-en-ciel.

Ce dégradé de couleurs est produit par la réflexion et la réfraction de la lumière sur des gouttelettes d'eau. Chaque gouttelette agit comme un prisme et sépare les différentes couleurs qui composent la lumière blanche.

A noter : le même phénomène peut aussi s’observer à proximité de chutes d'eau.

Quand peut-on voir un arc-en-ciel ?

Vous pourrez observer un arc-en-ciel s’il y a de l'eau en suspension dans l'air (par exemple lors d’une averse) et que le Soleil brille derrière vous. Les arcs-en-ciel les plus spectaculaires ont lieu quand le ciel face à l’observateur est obscurci par les nuages.

Par ailleurs, le Soleil doit être relativement bas à l'horizon : on observe donc des arcs-en-ciel le matin (à l'ouest) et en fin d'après-midi (à l'est).
Plus le Soleil est bas, plus l'arc-en-ciel est haut dans le ciel.

A noter : vous pouvez vous-même créer un arc-en-ciel en vous plaçant dos au Soleil quand il est assez bas dans le ciel et en envoyant un large jet d'eau devant vous.

Les couleurs de l'arc-en-ciel

L'arc-en-ciel apparaît comme une série d'arcs de cercle concentriques formant un dégradé de couleurs depuis le violet (à l'intérieur du cercle, en bas) jusqu'au rouge (à l'extérieur, en haut de l’arc), en passant par le bleu, le vert, le jaune et l'orangé.

Malgré les apparences, il n'y a pas de frontière réelle entre les couleurs d’un arc en ciel. Le nombre de couleurs de l'arc-en-ciel varie d’ailleurs d’une culture à l’autre, de 3 à 9 couleurs !

Aujourd'hui, en Occident, on distingue généralement 7 couleurs : rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet.
C’est le nombre retenu par Isaac Newton, le premier à avoir prouvé dans les années 1660 que la lumière blanche est une combinaison de toutes les couleurs du spectre visible.

L'arc-en-ciel double

Des réflexions de lumière supplémentaires à l'intérieur des gouttes d’eau font quelquefois apparaître un arc-en-ciel secondaire concentrique au premier et de rayon plus grand.
Ses couleurs sont atténuées et disposées dans un ordre inversé par rapport à l'arc en ciel principal.

Entre ces deux arcs, on observe un pan du ciel moins lumineux appelé "la bande sombre d'Alexandre" (en l'honneur d'Alexandre d'Aphrodisias qui fut le premier à décrire ce phénomène vers 200 avant J.-C).

Le saviez-vous ?

Dans la mythologie, l'arc-en-ciel est souvent présenté comme un pont ou un chemin vers un autre monde ou vers un point éloigné de la Terre.

Dans la mythologie grecque, ce chemin entre le ciel et la terre est créé par Iris, la messagère des dieux.

Plus d'information :

Tag : arc-en-ciel, arc en ciel, phénomène arc en ciel, arc en ciel réfraction, un arc-en-ciel, les arc-en-ciel, couleurs arc-en-ciel, mythologie arc-en-ciel, Iris, réfraction lumière



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis