Le Système Métrique : Présentation Et Histoire

Le système métrique : présentation et histoire

Le système métrique, qui a permis d’unifier les unités de poids et de mesures que nous utilisons au quotidien, a vu le jour pendant la Révolution française. Nous vous proposons de retracer l’histoire du mètre et des unités de mesure.

La création du système métrique

Le système métrique est apparu lorsque les mathématiciens ont été appelés à intervenir dans les systèmes de mesure quotidienne.

En France, lors de la rédaction des cahiers de doléances en 1789, le clergé, la noblesse et le tiers état se sont accordés sur la nécessité d’unifier le système des poids et des mesures.

Le 8 mai 1790, l'Assemblée nationale vota pour la création d'un système de mesure stable, uniforme et simple, sur une base décimale. Le mètre fut alors choisi comme unité de base de ce système.

Le mètre comme unité de base

Le mètre, qui est l’unité de base du système métrique, a été officiellement défini pour la première fois le 26 mars 1791 par l'Académie des sciences comme la dix millionième partie d'un quart de méridien terrestre (entre le Pôle et l'équateur).

Pour calculer précisément la valeur du mètre, deux scientifiques Jean-Baptiste Joseph Delambre et Pierre Méchain ont été chargés de mesurer le méridien entre Dunkerque et Barcelone via Rodez.

Le mètre ainsi calculé devint la norme légale et obligatoire pour la France en 1795. En 1799, un mètre-étalon en platine fut créé à partir de cette définition et devint la référence.

Le mètre a par la suite été redéfini, sans changer de valeur :
• en 1889, le Bureau des poids et mesures redéfinit le mètre comme la distance entre deux points sur une barre d'un alliage de platine et d'iridium
• en 1960, la 11e Conférence générale des poids et mesures (CGPM) redéfinit le mètre comme 1 650 763,73 longueurs d'onde d'une radiation orangée émise par l'isotope 86 du krypton
• en 1983, la conférence redéfinit une nouvelle fois le mètre comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1⁄299 792 458 seconde.

Les différentes unités

Le système métrique associe à la mesure de la longueur (le mètre), les mesures suivantes :
• superficies (en are)
• masses (en gramme)
• pressions (en bar puis en pascal)
• intensités (en ampère)
• températures (en degrés Kelvin ou Celsius)
• temps (en seconde)
• volumes (en litre).

Ce système est décimal, c’est-à-dire qu’on passe d'une unité à ses multiples ou sous-multiples à l'aide de puissances de 10. Pour les multiples, on utilise des préfixes grecs (déca-, hecto-, kilo-, myria-, méga-, giga-). Pour les fractions, des préfixes latins (déci-, centi-, milli-).

Le système international

Le Système international d'unités (abrégé en SI), qui est inspiré du système métrique, est aujourd’hui le système d'unités le plus largement employé dans le monde.

La quasi-totalité des pays ont officiellement adopté ce système, sauf les Etats-Unis, le Libéria et la Birmanie.
Au Royaume-Uni, l'usage du système métrique est obligatoire dans les domaines du commerce, de la santé publique, de la sécurité et de l'administration (sauf dans certains domaines). Toutefois, l'équivalent en unités impériales est toléré.

Plus d'information :

Tag : système métrique, le système métrique, systeme métrique, système métrique français, histoire du système métrique, mètre, poids et mesures, système international d'unités, unités de mesure



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis