Photos HDR
 

L'échelle Vei : Une Mesure D'intensité Des éruptions Volcaniques

L'échelle VEI : une mesure d'intensité des éruptions volcaniques

De même qu'on évalue la magnitude des séismes grâce à l’échelle de Richter, il existe une échelle pour mesurer l'intensité des éruptions volcaniques. Cette échelle VEI (pour Volcanic Explosivity Index) comprend 8 degrés numérotés de 0 à 8.

Qu'est-ce que l'échelle VEI ?

L'échelle VEI sert à évaluer l’intensité des éruptions volcaniques explosives. Son nom vient de l’anglais Volcanic Explosivity Index qui signifie "indice d'explosivité volcanique".

L'indice d'explosivité volcanique est un nombre entier variant de 0 à 8 qui sert à classer les éruptions volcaniques explosives selon le volume des matériaux éjectés et la hauteur de la colonne éruptive.

A noter : cette échelle ne permet pas de mesurer les éruptions purement effusives, qui ne sont pas explosives et qui reçoivent par défaut un indice 0 ou 1.

Qui l'a inventée ?

L'échelle VEI a été inventée en 1982 par deux géologues américains : Chris Newhall, de l'United States Geological Survey et Steve Self de l'Université d'Hawaii.

Leur invention a constitué une avancée dans la mesure relative de l'explosivité des éruptions volcaniques. Il faut toutefois noter que cette échelle a des limites.

En effet, une éruption volcanique peut s’accompagner de toutes sortes de phénomènes dangereux ou "aléas" (coulées de laves fluides, émissions de gaz et nuées ardentes projections de cendres, de bombes ou de blocs…) et chaque éruption est unique. Il est donc très difficile de mettre au point une échelle qui serait valable dans tous les cas.

Quels sont les degrés de l'échelle VEI ?

L'échelle VEI est une échelle ouverte qui va de 0 (pour les éruptions non-explosives) à 8 (pour les plus grandes éruptions explosives connues à ce jour). Des valeurs supérieures à 8 pourraient théoriquement être utilisées le cas échéant.

Voici les 8 degrés de l'échelle VEI :
0 : Hawaïen non explosif / Hauteur du nuage de cendres inférieure à 100 m / Volume éjecté supérieur à 1 000 m³
1 : Hawaïen / Strombolien modéré / Hauteur du nuage de cendres de 100 m à 1000 m / Volume éjecté supérieur à 10 000 m³
2 : Strombolien / Vulcanien explosif / Hauteur du nuage de cendres de 1 à 5 km / Volume éjecté supérieur à 1 000 000 m³
3 : Vulcanien catastrophique / Hauteur du nuage de cendres de 3 à 15 km / Volume éjecté supérieur à 10 000 000 m³ annuel
4 : Vulcanien Plinien cataclysmique / Hauteur du nuage de cendres de 10 à 25 km / Volume éjecté supérieur à 0,1 km³
5 : Plinien paroxysmique / Hauteur du nuage de cendres supérieure à 25 km / Volume éjecté supérieur à 1 km³
6 : Plinien / Ultra-Plinien colossal / Hauteur du nuage de cendres supérieure à 25 km / Volume éjecté supérieur à 10 km³
7 : Ultra-Plinien méga-colossal / Hauteur du nuage de cendres supérieure à 25 km / Volume éjecté supérieur à 100 km³
8 : Ultra-Plinien Supervolcan apocalyptique / Hauteur du nuage de cendres supérieure à 25 km / Volume éjecté supérieur à 1 000 km³

Chaque degré sur cette échelle représente un volume des matériaux éjectés 10 fois plus grand, c’est-à-dire une éruption 10 fois plus puissante que la précédente.

A noter : l’éruption du Mont St.Helens le 18 mai 1980 a été classée VEI 5 et elle a libéré une énergie équivalant à 27.000 fois celle de la bombe d'Hiroshima ! Fort heureusement, la grande majorité des éruptions volcaniques actuelles ne dépasse pas VEI 3.

On pense toutefois que la Terre, au cours de son histoire a connu des éruptions phénoménales, d’une intensité 7 et 8 sur l’échelle VEI. Ces phénomènes sont souvent décrits sous le nom de supervolcans.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis