Le Dragonnier De Madagascar : Culture Et Entretien

Le dragonnier de Madagascar : culture et entretien

Le dragonnier de Madagascar ou dracaena marginata est une belle plante d’intérieur. Parfois considéré à tort comme un palmier, le dragonnier est une plante facile à cultiver. Mieux encore, il s’agit d’une des plantes dépolluantes les plus efficaces.

Présentation du dracaena marginata

Le dragonnier ou dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata) est une plante arbustive de la famille des Dracaenacées ou des Ruscacées.

Cette plante originaire de Madagascar et d'Afrique tropicale est l'espèce de Dracaena la plus souvent utilisée comme plante d'intérieur. Elle figure parmi les plantes dépolluantes les plus efficaces contre les principaux polluants domestiques.

Cultivé en appartement, cet arbuste robuste atteint 1 à 2 mètres de hauteur. Il se caractérise par un tronc mince, terminé par des rosettes. Ses feuilles de couleur verte sont bordées de rouge. Elles sont longues, étroites et élancées.

Culture du dracaena marginata

Le dragonnier de Madagascar ne supporte pas le froid et ne doit pas être exposé à des températures inférieures à 10°C. Il se plaît à des températures comprises entre 18 et 22ºC et peut donc être cultivé en appartement.

Apportez-lui un bon terreau pour plante d'intérieur et placez-le dans un endroit clair mais sans soleil direct.

Entretien du dracaena marginata

Il est conseillé d’arroser modérément le dragonnier de Madagascar : arrosez environ deux fois par semaine en été et laissez sécher la terre entre deux arrosages en hiver. Ne laissez pas d'eau dans la soucoupe car les racines risquent de pourrir.

En période de croissance (de juin à septembre), ajoutez de l’engrais liquide à l'eau d'arrosage toutes les deux à trois semaines. Il est conseillé de vaporiser le feuillage avec de l’eau non calcaire de préférence. Vous pouvez aussi nettoyer ses feuilles avec un chiffon imbibé d'eau ou de bière.

Enlevez régulièrement les feuilles sèches. Si la plante devient trop haute, vous pouvez couper ses extrémités pour obtenir une nouvelle ramification.
Vous pouvez facilement bouturer cette plante à partir de tronçons de la tige (tout au long de l'année, prélevez des tronçons de 7-8 cm).

Le dracaena marginata doit être rempoté tous les deux ans environ, au printemps, dans un pot de taille légèrement supérieure. Profitez-en pour mettre des billes d'argile dans le fond du pot, ce qui assurera un meilleur drainage.

Maladies du dracaena marginata

Le dragonnier de Madagascar se dégarnit naturellement de la base. Mais la chute prématurée des feuilles inférieures peut être due à la sécheresse de l'air.

Cette plante d’intérieur peut aussi être attaquée par les pucerons, les cochenilles et les araignées rouges. Dans ce cas, il faut traiter au plus vite avec un insecticide.
Vous pouvez aussi enlever les cochenilles à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool à brûler. Nettoyez ensuite le feuillage à l’eau claire.

Plus d'information :

Tag : dragonnier, le dragonnier, dracaena, plante dragonnier, entretien dragonnier, plante dracaena, entretien dracaena, dracaena marginata, maladies dragonnier, maladies dracaena, bouturage dracaena



Avis

  • superbe plante qui ne mange rien

    12 février 2013

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis