Photos HDR
 

Ada Lovelace : Une Pionnière De La Programmation Informatique

Ada Lovelace : une pionnière de la programmation informatique

Peut-être n'avez-vous jamais entendu le nom d'Ada Lovelace... Cette mathématicienne du XIXe siècle est pourtant entrée dans la légende par son destin exceptionnel et par sa contribution, souvent méconnue, à l'histoire de l'informatique. Ses travaux, redécouverts dans les années 1970, font de cette jeune femme visionnaire la première programmeuse de l'Histoire !

Un destin hors du commun

En France, Ada Lovelace (1815-1852) est une illustre inconnue, bien qu'elle soit la fille du célèbre poète britannique lord Byron.

Fruit de la brève union entre Byron et Anne Isabella Milbanke, une intellectuelle amatrice de mathématiques, Augusta Ada King naît le 10 décembre 1815 à Londres.

Elle est élevée par sa mère et, encouragée par celle-ci, elle témoigne d'un intérêt précoce pour les mathématiques.

Devenue l'épouse du comte de Lovelace, Ada rencontre Charles Babbage, l'inventeur d'une machine analytique ancêtre de l'ordinateur.

C'est en collaborant avec lui qu'elle rédige un algorithme, aujourd'hui reconnu comme le premier programme informatique de l'Histoire.

Cette scientifique visionnaire connut une fin tragique. Après s'être ruinée dans l'espoir de subventionner les projets de Babbage, Ada est morte d'un cancer de l'utérus à l'âge de 36 ans, le 27 novembre 1852.

Une pionnière de la science informatique

Ada Lovelace est aujourd'hui reconnue comme la première programmeuse du monde, pour ses travaux sur la machine analytique de Charles Babbage.

En 1812, Charles Babbage se lança dans la conception d'une machine à différences, sorte de calculatrice mécanique destinée à remplacer les tables de calcul truffées d'erreurs alors utilisées dans la marine ou en astronomie.

En 1842, l'Italien Federico Luigi, comte de Menabrea publie, en français, une description de la machine de Babbage dans un journal suisse.

On demande alors à Ada Lovelace, qui maîtrise le français, de traduire ce mémoire pour le journal Scientific Memoirs.

Sa traduction est si réussie que Charles Babbage en personne lui propose d'augmenter ce mémoire. Au bout de neuf mois de travail, Ada a complété le texte original de sept notes, dont la dernière constitue le premier algorithme destiné à être exécuté par une machine.

Dans cette note, la jeune femme décrit, avec une précision inédite, comment calculer les nombres de Bernoulli avec la machine de Babbage : elle conçoit ainsi le tout premier programme informatique !

On ne sait pas exactement si Ada a eu l'idée de ce programme ou si Charles Babbage la lui a soufflée... Ce qui est sûr en revanche, c'est qu'elle a entrevu, bien avant ses contemporains, les possibilités offertes par une telle machine.

Là où Babbage ne voyait qu'un instrument de calcul perfectionné, Ada Lovelace imagine bien d'autres applications. Elle note dans ses carnets : "La machine pourrait composer de manière scientifique et élaborée des morceaux de musique de n'importe quelle longueur ou degré de complexité."

Elle prédit ainsi qu'une telle machine sera un jour capable de composer de la musique, de tracer des graphiques et même d'effectuer des calculs scientifiques.

Une reconnaissance tardive

Tombés dans l'oubli, les travaux d'Ada Lovelace ont été redécouverts dans les années 1970 avec l'avènement de l'informatique.

Un langage de programmation conçu entre 1977 et 1983 pour le département de la Défense américain a alors été baptisé langage Ada en son honneur.

On peut aussi, paraît-il, voir le portrait de cette mathématicienne sur les hologrammes d'authentification des produits Microsoft...

En 2012, Google rendait hommage à la créatrice du code avec ce doodle :



Copyright : Google

Plus d'information :

Tag : Ada Lovelace, ada lovelace, ada lovelace biographie, programmation informatique, histoire de l'informatique, première programmeuse, code informatique, machine de babbage

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis