Les Antennes-relais : Comment S'en Protéger ?

Les antennes-relais : comment s'en protéger ?

Les antennes-relais utilisées par les opérateurs de téléphonie mobile sont de plus en plus nombreuses sur notre territoire. Alors que le doute demeure quant à leurs effets sur la santé, il existe désormais des recours pour empêcher leur construction près de chez soi.

Le débat actuel

Le territoire français compte actuellement environ 50.000 antennes-relais de téléphonie mobile.

Au-delà du préjudice esthétique, ces antennes suscitent le débat en raison des ondes ou champs électromagnétiques qu’elles émettent en continu.

A ce jour, il est scientifiquement prouvé qu’une partie de ces ondes est absorbée par le corps humain. En revanche, le doute persiste quant à leurs éventuels effets sur la santé et les scientifiques ne sont pas encore parvenus à un consensus.

Une réglementation en mouvement

En France, le décret 2002-775 du 3 mai 2002 fixe les seuils maximum d’exposition du public aux champs électromagnétiques émis par les antennes-relais aux niveaux suivants :
• 41 V/m (volts par mètre) pour les systèmes de fréquence 900 MHz
• 58 V/m pour les systèmes à 1800 MHz
• 61 V/m pour les UMTS (à 2100 MHz).

Aujourd’hui, plusieurs associations comme les Robins des toits luttent pour la révision de ces seuils et leur abaissement à 0,6 V/m. Le 23 février 2009, le Parlement européen a d’ailleurs demandé aux Etats membres de revoir les limites fixées pour ces champs électromagnétiques.

A noter : dans d’autres pays européens, les seuils réglementaires sont plus bas : 20 V/m en Italie, entre 4 et 6 V/m en Suisse ou encore 3 V/m au Luxembourg.

Par ailleurs, en début d’année, trois décisions de justice ont condamné successivement Bouygues Télécom, SFR et Orange et ont ordonné le démantèlement d’antennes-relais en vertu du principe de précaution.

Les recours pour les particuliers

Pour savoir si une antenne-relais va être construite dans votre quartier, vous pouvez vous renseigner en mairie ou vous rendre sur le chantier (où l’affichage est obligatoire).

Le meilleur moyen de vous opposer à cette construction consiste à monter un collectif. Les riverains peuvent invoquer différents arguments devant la justice, notamment : trouble anormal du voisinage, risque sanitaire et préjudice esthétique.

Si la copropriété de votre immeuble souhaite donner son accord pour l’installation d’une antenne, il vous suffit de voter non lors de l’assemblée. En effet, l’accord des copropriétaires sur l’installation des antennes-relais doit être obtenu à l’unanimité : une seule voix contre permet de s’opposer à ce projet.

En savoir plus

Pour consulter une carte des antennes-relais en France, rendez-vous sur le site : http://www.cartoradio.fr/

Pour plus de renseignements, nous vous invitons également à consulter le site de l’association Robins des toits : http://www.robindestoits.org/ et le site de l’association PRIARTEM.

Cette association aide les particuliers qui souhaitent s’opposer à l’installation ou au déplacement d’antennes relais (suivre le lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.priartem.fr/

Tag : antennes-relais, antennes relais, antennes relais téléphonie, antennes relais GSM



Avis

  • J'ai besoin de renseignements et de suivi pour luter contre l'installation d'ne antenne relais en Corse, que faire, merci

    13 septembre 2014

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis