Envoyé Spécial : Un Métier à Risques

Envoyé spécial : un métier à risques

Si vous n'avez pas le sens de l'aventure et le goût du risque, le métier d'envoyé spécial n'est pas fait pour vous. Ces globe-trotters de l'information sillonnent la planète partout où l'actualité leur impose d'aller. Nous vous proposons de découvrir ce métier qui est une véritable vocation.

Des journalistes de terrain

Un envoyé spécial est un journaliste qui doit toujours être prêt à partir, au pied levé, pour couvrir divers événements (conflits, catastrophes naturelles etc).

Bien sûr, le travail de ces reporters commence toujours à Paris au sein des rédactions des grands médias (presse écrite, télévision ou radio). Mais l'actualité leur impose de partir à l'étranger et le plus souvent dans l'urgence.

A la différence des correspondants qui résident dans une ville étrangère et suivent l'actualité de la zone où ils sont en poste, les envoyés spéciaux ne restent sur place que pour une durée limitée.

Le goût de l'aventure, voire du risque, est indispensable. Ces journalistes de terrain peuvent en effet être confrontés au danger ou à divers obstacles sur place.

Des risques mesurés

Il faut donc à un envoyé spécial une bonne dose de débrouillardise et de persévérance pour collecter des informations dans des conditions souvent difficiles.

Cependant, malgré le risque inhérent à leur profession, ces journalistes se défendent d'être des kamikazes. Ils ne sont jamais seuls sur le terrain mais sont accompagnés d'un journaliste reporter d'images (JRI) et d'un chef d'exploitation ou d'un monteur.

Sur place, ils bénéficient également de l'aide de fixeurs, des ressortissants ayant une bonne connaissance du pays et que les reporters paient à la journée pour leur servir de guides ou d'interprètes. Les envoyés spéciaux expérimentés se constituent généralement un réseau.

Un métier très prenant

Il va sans dire qu'il est compliqué de concilier travail et vie de famille quand on est ainsi amené à partir à l'étranger de manière inopinée.

Il est également difficile pour un envoyé spécial de trouver la juste distance face aux drames dont il est régulièrement le témoin. Son métier consiste d'ailleurs en cela : se rendre sur place pour être le témoin privilégié d'un événement et partager avec le public ce qu'il voit ou ce que les habitants lui confient.

Ce métier est aussi passionnant qu'il peut être dévorant. Comme l'exercice est difficile et éprouvant, il est le plus souvent réservé à des journalistes expérimentés.

Plus d'information :

Tag : envoyé spécial, métier envoyé spécial, métier d'envoyé spécial, journaliste envoyé spécial, métier de journaliste, reporter, métier de reporter



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis