Les Travaux D'intérêt Général à L'école : Comment ça Marche ?

Les travaux d'intérêt général à l'école : comment ça marche ?

Depuis la rentrée scolaire 2011, les élèves de collège et de lycée peuvent être sanctionnés par des travaux d'intérêt général ou TIG. Cette nouvelle sanction, aussi appelée "mesure de responsabilisation" est destinée à lutter contre la violence scolaire. Voici les modalités d'application de cette mesure instaurée par un décret du ministère de l'Education nationale.

Une nouvelle sanction en collèges et lycées

Les travaux d'intérêt général ou TIG ont fait leur entrée au collège et au lycée depuis la rentrée 2011, dans le cadre d'une nouvelle gamme de sanctions instaurée par un décret du ministre de l'Education nationale Luc Chatel.

Désormais, si un élève de collège ou de lycée commet une grosse bêtise, il peut être sanctionné par des "tâches d'intérêt commun". Cette nouvelle sanction, aussi appelée mesure de responsabilisation, a pour but de limiter le recours à l'exclusion et de proposer une alternative avec une vocation éducative.

Pour quels actes ?

Les travaux d'intérêt général en collèges et lycées sanctionnent des violences verbales, physiques ou d'autres actes graves.
Les actes qui peuvent entraîner cette sanction sont par exemple des propos racistes ou des tags sur les murs de l'établissement scolaire.

A noter : en cas de faute plus grave, un élève perturbateur peut aussi être exclu de l'établissement, pour une durée maximale de 8 jours ; la durée de l'exclusion temporaire a été limitée à 8 jours au lieu d'un mois auparavant afin d'éviter le décrochage scolaire.

En quoi consistent les TIG ?

Les travaux d'intérêt général s'efffectuent pendant 20 heures au maximum, en dehors du temps scolaire et avec l'accord des parents. Cette "mesure de responsabilisation" doit aussi "respecter la dignité de l'élève" et "ne pas l'exposer à un danger pour sa santé".

Il s'agit d'activités de solidarité, culturelles ou de formation. Ces activités peuvent être réalisées au sein de l'établissement scolaire, d'une association, d'une collectivité territoriale, d'un groupement rassemblant des personnes publiques ou d'une administration de l'Etat.

Un travail d'intérêt général est une peine infligée en réparation. Dans le cas des TIG au collège ou au lycée, l'élève doit réparer sa bêtise (nettoyer les tags) ou y réfléchir (par exemple en se rendant au sein d'une association de lutte contre le racisme en cas de propos racistes) : des sanctions qui se veulent plus intelligentes et constructives que les heures de colle ou l'exclusion.

Plus d'information :

Tag : travaux d'intérêt général, travail d'intérêt général, TIG, travaux intérêt général, travaux intérêt général école, travaux intérêt général lycée, travaux intérêt général collège, TIG lycée, TIG collège, sanctions collège



Avis

  • les TIG c'est bien, mais au lycée privé de mon fils ils en abus 5heurs de ménage dans l'établissement pour un fait mineur ,pour moi c'est du travail dissimulé

    09 juin 2015

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis