France : C'est Quoi, Une Journée De Deuil National ?

France : c'est quoi, une journée de deuil national ?Image ©Rhian

Le président de la République Emmanuel Macron a décrété une journée de deuil national mercredi 9 décembre 2020, en l'honneur de l'ancien chef de l'État Valéry Giscard d'Estaing. Mais en quoi consiste le deuil national en France ? Explications.

En quoi consiste cet hommage ?

En France, une journée de deuil national se traduit habituellement par la mise en berne des drapeaux sur les façades des bâtiments publics comme les écoles et les mairies. Un bandeau noir peut aussi y être noué en signe de deuil.

Cet hommage symbolique n’est pas une cérémonie, à la différence de l’hommage national et des obsèques nationales.

Il n'existe pas de codification officielle des actions à mener pendant ces journées de deuil, mais elles s’accompagnent en général de la mise en berne des drapeaux sur les édifices publics et de l’organisation d’une minute de silence dans tout le pays.

Jusqu'en 2015, le deuil national en France était limité à une seule journée. Mais après les attentats de novembre 2015 et de juillet 2016, ce sont trois jours de deuil national qui ont été décrétés par le président François Hollande.

Par le passé, des fermetures de bâtiments publics ont également pu être imposées lors de ces journées. Aucune fermeture ou annulation d’événement n'a accompagné ces journées de deuil depuis 2015.

Qui le décide ?

En France, c’est le président de la République qui signe un décret pour déclarer une ou plusieurs journées de deuil national.

Seul le chef de l'État peut prendre cette décision pour marquer l’hommage de la nation à un président de la République défunt ou à des personnes décédées dans des circonstances marquantes.

Lorsque le président de la République décède dans l’exercice de ses fonctions, il revient au président du Sénat qui exerce l’intérim de déclarer le deuil national. Ce fut le cas en 1974, après la mort du président Georges Pompidou.

De plus, en cas de décès du président de la République, le décret du 13 septembre 1989 précise que les drapeaux et étendards des armées prennent le deuil. La durée du deuil est alors fixée par le Premier ministre.

Dans tous les cas, c'est au Premier ministre qu’il revient de définir les modalités du deuil : mise en berne des drapeaux, organisation d’une minute de silence, etc.

Est-ce fréquent ?

La mort de Valéry Giscard d'Estaing le 2 décembre 2020 est le dixième événement de l'histoire de France qui justifie un deuil national.

Ces journées de deuil ont commencé à être décrétées au XXème siècle.

Elles ont pour vocation d’honorer la mémoire des anciens présidents de la République comme Charles de Gaulle (1970), Georges Pompidou (1974), François Miterrand (1996), Jacques Chirac (2019) et Valéry Giscard d'Estaing (2020) ou celle de victimes d’événements tragiques comme les terribles inondations du bassin du Tarn en 1930 ou les attentats terroristes du XXIe siècle.

La journée de deuil national décrétée en 2001 en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre aux États-Unis est la seule dans notre histoire à avoir honoré des personnes décédées hors de notre territoire national.

Quelles ont été les journées de deuil national en France ?

Voici la liste, par ordre chronologique, des journées de deuil national décrétées en France :

=> le dimanche 9 mars 1930, après les inondations dans le Midi de la France au cours desquelles des centaines de personnes ont perdu la vie.

=> le jeudi 12 novembre 1970, après la mort de l'ancien président de la République Charles de Gaulle, le 9 novembre

=> le samedi 6 avril 1974, après la mort de Georges Pompidou, alors président de la République en exercice le 2 avril

=> le jeudi 11 janvier 1996, après la mort de François Mitterrand, ancien président de la République le 8 janvier

=> le vendredi 14 septembre 2001, après les attentats du 11 septembre aux États-Unis

=> le jeudi 8 janvier 2015, après l’attentat contre Charlie Hebdo du 7 janvier

=> les dimanche 15, lundi 16 et mardi 17 novembre 2015, après les attentats du 13 novembre en Île-de-France

=> les samedi 16, dimanche 17 et lundi 18 juillet 2016, après l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice

=> le lundi 30 septembre 2019, après la mort de l'ancien président de la République, Jacques Chirac, le 26 septembre

=> le mercredi 9 décembre 2020, après la mort de l'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, le 2 décembre.

Quel hommage pour VGE ?

Demain, mercredi 9 décembre 2020, sera donc une journée de deuil national en l'honneur de Valéry Giscard d'Estaing.

Les obsèques de l'ancien président de la République se sont tenues le samedi 5 décembre dans l'intimité familiale à Authon dans le Loir-et-Cher, sans autre forme d'hommage national.

Demain, dans tout le pays, les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics.

Un moment de recueillement sera également organisé à 12 heures, afin de permettre aux agents publics de s'associer à ce deuil national dans le respect des règles sanitaires.

L'épidémie de Covid-19 ne devrait pas avoir d'autre impact sur la tenue de cette journée.

Plus d'information :

Tag : deuil national, journée de deuil national, journée de deuil national définition, journée de deuil national definition, journées de deuil national en france, deuil national 2020 , deuil national, France, deuil, 2015, Valéry Giscard d'Estaing, 2016, 1974, 9 décembre, pompidou, 2 décembre, Charles de Gaulle, 1970, 1996, JACQUES, 1930, 2001, États-Unis, Premier ministre, 8 janvier, hommage national, 11 septembre, décédées, Authon, 14 septembre, attentat contre Charlie Hebdo, 7 janvier, 17 novembre, 13 novembre, Île-de-France, 18 juillet, épidémie, 14 juillet, VGE, Nice, 5 décembre, 30 septembre, MIS, Loir-et-Cher, 26 septembre, François Mitterrand, 11 janvier, attentats de, trois jours de deuil national, François Hollande, Sénat, 13 septembre, 1989, Tarn, xxie siècle, obsèques nationales,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis