Insolite : Au Chili, Des Chiens Ressèment Les Terres Brûlées

Insolite : au Chili, des chiens ressèment les terres brûlées

En janvier dernier, le Chili a connu "le pire désastre forestier" de son histoire, selon les mots de sa présidente Michelle Bachelet. Des incendies ont dévasté plus de 467.000 hectares et tué 11 personnes dans la région d'El Maule. Outre le drame humain, cette région du pays a connu une véritable catastrophe écologique. Pourtant, aujourd'hui, la nature renaît de ses cendres avec l'aide d'une ONG et de... trois chiens semeurs de graines !

Un curieux spectacle sur des terres désolées

En janvier 2017, le Chili a vécu "le pire désastre forestier" de son histoire, selon les mots de sa présidente Michelle Bachelet : en quelques jours, plus de 467.000 hectares sont partis en fumée dans la région d'El Maule et 11 personnes ont perdu la vie.

A la suite de ces incendies, les arbres, mais aussi les plantes et les fleurs dont les abeilles se nourrissent ont été réduits à néant.

Tous les animaux sauvages ont déserté la zone et au final, tout un écosystème était détruit.




Pourtant, aujourd'hui, la végétation et l'espoir sont en train de renaître grâce à l'ONG écologiste Pewos, dirigée par Francisca Torres.

Cette jeune femme de 32 ans, instructrice de chiens pour les personnes handicapées, a eu une idée simple pour redonner vie à cette zone forestière : y faire gambader trois de ses chiens préalablement équipés d'un sac à dos rempli de graines !

On peut donc assister depuis quelques mois à l'étonnant spectacle de chiens semeurs. Il s'agit plus précisément de trois chiennes de race Border Collie : Das, cinq ans, sa fille Olivia, un an, et Summer, également âgée d'un an.

Des chiens plus efficaces que les hommes

L'idée de Francisca Torres est très simple mais s'avère incroyablement efficace.

Il lui suffit de lâcher les chiens à travers la forêt pour qu'ils remplissent leur mission, en se contentant de courir, de sauter et de s'amuser !

En effet, les chiens n'ont qu'à gambader dans les bois pour répandre des semences qui tombent de leurs petites sacoches spécialement trouées à cet effet.

Francisca donne une récompense (des friandises) à Das, Olivia et Summer à chaque fois qu'elles reviennent avec leur sac vide... avant de le remplir à nouveau de graines et de les renvoyer sur le terrain.

Leur manège ressemble à une simple promenade, mais il permet de semer de nouvelles plantes, de l'herbe et des fleurs.

L'objectif de la manoeuvre est de faire renaître la végétation et, ainsi, de permettre le retour des renards, lièvres, lézards, et autres animaux.

"Le principal, c'est que la faune puisse vivre" sur ces terres, explique Francisca Torres.

Les trois chiennes ont d'ailleurs été dressées pour obéir à ses ordres et n'attaquer aucun animal qui pourrait encore se trouver dans la forêt.

Selon Francisca, les Border Collies, élevés à l'origine pour diriger des troupeaux de moutons, sont intelligents, dynamiques et rapides. En résumé, ces chiens au pelage généralement noir et blanc sont parfaits pour assurer ce genre de travail.




En tout cas, ils sont plus efficaces que les humains ! Ils peuvent en effet couvrir une distance de 30 kilomètres par jour et semer jusqu'à 10 kilos de graines, alors qu'un humain ne peut que faire 3 kilomètres en une journée.

Leurs efforts commencent à payer

Ce travail de semis est en cours depuis trois mois dans quinze forêts de la région d'El Maule, près de Talca, au centre du pays.

Or, dans certaines d'entre elles, l'herbe est déjà de retour ! Des plants, des arbustes et des champignons ont poussé à travers la terre noircie, grâce à l'humidité apportée par l'hiver dans l'hémisphère Sud.

"Nous avons vu des champs qui sont maintenant totalement verts grâce au travail de Summer, Olivia et Das.", se réjouit Francisca Torres, qui finance en grande partie ce projet de sa propre poche et grâce à des dons.

L'été austral (en décembre-mars) devrait encore favoriser la germination et le retour dans ces forêts d'animaux comme les renards, les insectes, les colibris, les lézards, les lièvres et même les singes.

Francisca espère aussi qu'au printemps prochain, des fleurs s'épanouiront sur ces terres brûlées et attireront des abeilles, qui ont péri par milliers dans les incendies.

Grâce au travail des chiens semeurs de Francisca, l'association Pewos espère que, d'ici cinq ans, les bois et prairies de la région auront retrouvé le même écosystème qu'avant les incendies.

Cette renaissance aura été rendue possible par trois héroïnes à quatre pattes, qui sont d'ailleurs passées dans le journal pour la plus grande fierté de leur propriétaire !




Plus d'information :

Tag : chiens semeurs, chiens semeurs chili, incendies au chili, reforestation, border collie, chiens qui sauvent la foret, chien insolite, environnement, animaux, francisca torres, ong pewos, association pewos



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis