Musée : 5 Bonnes Raisons De Visiter La Piscine De Roubaix

Le musée d'art et d'industrie André-Diligent à Roubaix, plus connu sous le nom de La Piscine, a rouvert ses portes le 20 octobre 2018 après 18 mois de travaux et 6 mois de fermeture. Embelli et agrandi de plus de 2000m2, ce musée à l'architecture Art Déco vaut vraiment le détour. Nous avons listé pour vous 5 bonnes raisons de visiter La Piscine de Roubaix.

1- Le musée a fait peau neuve

Le musée d'art et d'industrie André-Diligent à Roubaix a été inauguré en 2001 dans le décor d'une ancienne piscine Art Déco.

Architecte initial de ce musée justement surnommé La Piscine, Jean-Paul Philippon a aussi signé l'extension du musée.

Après 18 mois de travaux et 6 mois de fermeture, ce lieu d'art et de culture vient de rouvrir le 20 octobre dernier.

Les habitués et les curieux ne manqueront pas de redécouvrir ce musée agrandi (de 2300 mètres carrés supplémentaires) et enrichi de près d'un millier d'œuvres.

Agrémentée de nouveaux espaces, dont une salle d'expositions temporaires de 900 mètres carrés, La Piscine a toutefois gardé son identité avec son fameux bassin où se reflètent de superbes sculptures.

2- Il abrite une nouvelle galerie de sculptures

Au moment de sa création en 2001, le musée de Roubaix a affirmé sa singularité en faisant la part belle à la sculpture.

Cet art, qui est souvent le "parent pauvre" des musées, est devenu sa signature.

Il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'une nouvelle aile de La Piscine soit dédiée à la sculpture.

Cette nouvelle galerie permet au musée de passer à la vitesse supérieure et de s'affirmer comme l'une des principales institutions consacrées à cet art.

Dans les nouvelles salles imaginées par l'architecte Jean-Paul Philippon, l'accent est mis sur la sculpture du XIXe et du XXe siècle.

3- Il s'adresse à toute la famille

La Piscine n'est pas seulement un incontournable pour les amoureux d'art en général et de sculpture en particulier.

C'est aussi un lieu culturel pour toute la famille, proposant une foule d'activités et d'animations pour tous les âges.

Tandis que les adultes peuvent suivre des ateliers sur les azulejos (les fameux carreaux de faïence décorés), les adolescents peuvent s'initier à la bande dessinée en s'inspirant des collections du musée.

Les enfants de 4 à 12 ans ne sont pas oubliés puisque les nombreux ateliers du mercredi leur sont destinés. Parmi les nouveautés, on peut citer des ateliers consacrés au textile, à la sculpture et à la céramique.

4- Il est gratuit certains jours

Certains jours, et cela mérite d'être souligné, l'entrée du musée La Piscine est gratuite.

Le vendredi, le musée est en accès libre pour tous les étudiants et la "Surprenante du vendredi" est également gratuite pour eux.

Tous les vendredis de 18h à 20h, le musée offre aussi la gratuité d'accès aux expositions et aux collections permanentes.

Enfin, chaque premier dimanche du mois, l'accès aux collections permanentes du musée est gratuit et l'on peut bénéficier d'un tarif réduit pour visiter les expositions.

Par ailleurs, des visites gratuites "autour du musée La Piscine" sont organisées par l'Office de tourisme de Roubaix.

5- Il présente 5 expositions temporaires

Pour sa réouverture, La Piscine a vu les choses en grand et invite ses visiteurs à plonger dans un grand bain artistique !

Le musée propose, jusqu'au 20 janvier 2019, pas moins de 5 expositions à découvrir :

=> Hervé Di Rosa : L'œuvre au monde
=> Pablo Picasso : L'Homme au mouton
=> Alberto Giacometti : Portrait d'un héros
=> Les tableaux fantômes de Bailleul
=> Nage Libre avec les créateurs du WCC BF de Mons.

La grande salle d'exposition temporaire accueille une scénographie très colorée mettant en lumière le cheminement artistique d'Hervé Di Rosa, un artiste qui parcourt le monde à la rencontre des artisans depuis 1993.

L'exposition Nage Libre ouvre un dialogue entre les collections permanentes du musée roubaisien et les créations des artistes belges du World Crafts Council – Belgique Francophone de Mons.

Enfin, "Les tableaux fantômes de Bailleul" retrace une aventure artistique assez incroyable qui a commencé en 2013 au musée Benoît De Puydt de Bailleul.

Un galeriste de Roubaix, Luc Hossepied, découvre 31 cadres dans lesquels sont exposées des descriptions précises d'œuvres détruites lors de bombardements en 1918.

À l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, Luc Hossepied a eu l'idée de demander à des artistes contemporains de s'inspirer de ces descriptions de tableaux disparus pour réaliser 91 nouvelles œuvres... à découvrir jusqu'à fin janvier à La Piscine.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.roubaix-lapiscine.com/

Tag : La Piscine, la piscine roubaix, musée roubaix, la piscine roubaix musée, la piscine roubaix réouverture, la piscine roubaix exposition, la piscine roubaix tarifs



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis